pailler pots

Le paillage du potager


Pailler son potager présente de nombreux avantages. Même sur mon potager de balcon je l’apprécie beaucoup ! Je ne parle pas du tout des paillages vendus par les industriels, mais bien de celui que vous pourrez faire vous même et qui ne vous coûtera pas un centime.

Voici un petit tour d’horizon de cette technique dont vos légumes vous seront reconnaissant.

pailler pots

Comment pailler ses légumes ?

Toute matière organique peut servir de paillis. Les tontes d’herbe séchées par exemple, les feuilles mortes, la paille évidemment, le foin.. Mais plus simplement encore, on peut très bien utiliser les mauvaises herbes que l’on vient d’arracher. Un pied de légume qui n’a pas survécu peut être laissé sur place pour nourrir la terre, des gourmands de tomates (exempt de maladies fongiques) peuvent être disposés sur le sol.

Moi j’y mets aussi parfois mes déchets culinaires végétaux : Épluchures, fanes… Cela s’appelle le compostage de surface, bien pratique quand on n’a pas de composteur et que l’on ne peut pas en avoir. Je ne les mets pas toutes pour que mon jardin de balcon reste joli à regarder, je privilégie celles qui se décomposent le plus vite : Peaux et pieds de champignons de Paris notamment. Je les glisse aux pieds des plantes qui ont assez d’ampleur pour les cacher, dans mon bac de tomates et dans celui des haricots à rames.

J’y mets aussi mes coquilles d’œuf concassées pour le calcium. C’est plus joli quand c’est mixé, ça fait une poudre vraiment esthétique, par contre ça couvert mon mixer d’une épaisse couche de calcaire donc je ne m’y risquerai plus ^^ Maintenant je les laisse sécher une journée et je les écrase à la main.

J’utilise aussi le marc de café et les écorces de citron dont j’ai extrait tout le jus pour ma cuisine. A la base c’était pour lutter contre les fourmis, bien que je n’ai jamais constaté d’efficacité particulière malheureusement. Mais un peu de matière organique est toujours bonne à prendre, maintenant c’est devenu une habitude donc je continue.

coquille d'oeuf broyée

Coquilles d’œufs broyées

A noter, le paillis est à mettre en place quand le sol est déjà réchauffé, sinon il peut le maintenir frais trop longtemps pour vos premières plantations puisque c’est un isolant thermique. Il faut bien-sûr éviter également les paillis sur les graines fraîchement semées, qui ne germeraient pas ou très mal.

Pourquoi pailler ses légumes ?

Pour plusieurs raisons :

  • Cela conserve l’humidité du sol en limitant l’évaporation de l’eau, ce qui permet d’espacer les arrosages
  • Cela maintient une terre meuble grâce aux matériaux qui se décomposent dans le sol, ce qui permet de moins biner celui-ci
  • La décomposition des végétaux nourrit la terre et les plantes qui y poussent
  • La couche épaisse de paillis empêche la lumière d’atteindre la surface de la terre. Les mauvaises herbes ne poussent pas, pas besoin donc de les arracher.
  • Les fruits et légumes qui touchent la surface du pot ne seront pas salis par la terre (fraises, courgettes)
  • Les insectes y trouveront refuge, un avantage à double tranchant si ce sont des nuisibles mais un bon coup de pouce si ce sont des amis du potager.
  • Cela réduit vos déchets en les recyclant naturellement.

 

Que de bonnes raisons pour se mettre au compostage de surface ! Vous le faites déjà ? Dites moi tout sur vos petites habitudes en commentaire 🙂


8 Comments
  • Avatar
    jsanalytics
    Posted at 10:25h, 23 juin Répondre

    Bonjour, J’utilise du paillage bois naturel, c’est bien meilleur. Du bois de qualite qui respecte les plantes et fleurs. Et pour decorer j’utilise du paillage bois colore. Des copeaux rouge ou orange c’est chaleureux

  • Avatar
    Nicolas
    Posted at 19:09h, 25 juin Répondre

    Grace a toi j’ai enfin un balcon avec de jolies fruits et légumes
    et sa a moindre frais.
    Ton blog est vraiment génial et trés utile pour le débutant que je suis .
    Continue comme ça =D et Merci

  • Avatar
    David
    Posted at 11:02h, 31 juillet Répondre

    Bonjour,
    le paillage rejoint un peu la technique du BRF (bois broyés), qui est simplement génial.
    Seul inconvénient, en balcon, c’est pas évident à mettre en place.

    Gros inconvénient du paillage : plus la surface est grande, plus il devient compliqué d’avoir de quoi pailler.
    Avec mes 30m², j’ai déjà du mal à trouver de quoi faire.

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 18:12h, 02 août Répondre

      J’ai récupéré de la paille chez mes parents qui eux ont la chance d’avoir un jardin, ainsi même au balcon mes pots sont paillés. Comme je cuisine beaucoup j’utilise pas mal les coquilles d’oeuf, un paillage original et joli à regarder 🙂 Tu peux aussi pailler le plus simplement du monde avec du bête compost à moitié décomposé, mais côté esthétique ce n’est pas le plus joli il faut bien le reconnaître..

      • Avatar
        David
        Posted at 19:07h, 02 août Répondre

        En pot, ça me parait plus simple à gérer.
        Dans le jardin, les tontes de pelouse sont absorbé en une à 2 semaines.
        Pour le compost, je ne peux pas y toucher!
        J’ai plein de cédoine dedans, et même une famille musaraigne!

  • Avatar
    sara
    Posted at 09:33h, 20 juin Répondre

    Superbe et merciiiiiiiiiiii pour la visite,j’ai paillé aussi et un cultivateur bio nous a recommandé de placer des cartons sans dessins sur la terre,pailler,puis mettre des branches ,pailler…..etc….au moment de planter ,retirer,aérer la terre pas bêcher ,planter,paillage……bonne journée….

  • Avatar
    Kakou
    Posted at 08:21h, 14 juin Répondre

    Super ce nouveau blog !!
    T’as fait un boulot d’enfer !!
    Dommage il n’y a pas la cas de la newsletter !!! 😉
    Bisous

    • Avatar
      Semeralafolie
      Posted at 11:59h, 15 juin Répondre

      Merci Kakou ! On travaille sur la newsletter mais c’est un peu long à configurer ^^ Bisous bisous

Post A Comment