orties

L’ortie au potager


L’ortie est la pire ennemi des petites mains imprudentes, mais la meilleure amie du jardinier !

Elle fournit aux plantes un engrais naturel précieux qui les fortifie et les nourrit, mais elle se révèle également efficace sur les maladies fongiques. On la dit même redoutable contre les invasions d’insectes tels que les pucerons !

Evidemment, les branches d’orties sont à manipuler avec des gants car c’est une plante urticante. Sauf bien-sûr si comme mon grand-père vous avez des mains de jardiniers avec une peau qui ne craint plus rien ! Par ailleurs les jeunes plants d’orties ne piquent pas encore.

Bon à savoir on conseille souvent d’éviter de les récolter lorsqu’elles sont grainées, elles n’auraient pas la même efficacité. En revanche vous pouvez utiliser les tiges et les feuilles pour vos préparations sans vous embêter à trier tout ça.

orties


Comment utiliser l’ortie ?

En purin

C’est la méthode la plus fréquemment utilisée. Pour faire un purin d’orties efficace, il faut remplir un seau avec des orties fraîchement coupées. Ajouter alors de l’eau (de préférence de pluie) à ras bord. Laisser le seau à l’ombre et sans couvercle : En surface, des bulles vont alors se former. Il est bon de remuer cette préparation une fois par jour, au cours de laquelle elle va mousser.

Lorsqu’il n’y a plus de bulles, le purin est prêt. La durée de formation du purin dépend de la température, mais cela prend entre deux à trois semaines. Il est normal qu’il dégage une odeur, mais elle ne doit pas sentir mauvais si le purin a été fait correctement (pas de couvercle, remué tous les jours, placé à l’ombre).

Ne jamais l’utiliser pur, mais le diluer à 10% ou 20% pour le pulvériser sur les plants malades (champignons notamment) ou bien pour arroser et leur offrir ainsi un petit coup de fouet.

 

En décoction

On peut réaliser une décoction d’orties en jetant une poignée de tiges dans une casserole d’eau froide. Mettre un couvercle, porter à ébullition le liquide, laisser bouillir quelques minutes et éteindre le feu. Laisser reposer toute la nuit sans ôter le couvercle afin de conserver tous les composés de l’ortie dans la décoction.

Au matin, filtrer le liquide. On le diluera à 20% pour pulvériser les plantes atteintes de maladies fongiques ou de pucerons, mais aussi pour arroser une fois par semaine. C’est beaucoup plus rapide que le purin d’orties et c’est quasiment inodore, mais j’ignore si c’est aussi efficace. Les ressources sur la décoction d’orties sont difficiles à trouver sur internet.

Directement dans la terre

Au moment de planter ses légumes en pleine terre (ou en pot d’ailleurs, dans le cas d’un potager de balcon par exemple) on recommande souvent de glisser quelques tiges d’orties au fond du trou de plantation, notamment lorsque l’on plante des tomates. Il est toutefois prudent de les faire sécher avant, sinon elles risqueraient de pourrir et d’être plus néfastes que productives.

Sur la terre

Il est tout à fait possible de répandre des feuilles d’orties directement sur la surface du sol. Elles se décomposeront à leur rythme et pénétreront la terre au gré des arrosages ou des pluies. J’en mets parfois sous les paillis des légumes, cela rejoint le principe du compostage de surface.

Au compost

Ajouter des orties fraîches à son compost est une bonne idée pour enrichir celui-ci en minéraux bénéfiques aux plantations.


7 Comments
  • Avatar
    Francine Bourbeau
    Posted at 04:02h, 21 avril Répondre

    Bonjour merci pour ces solutions. Je cherche un fournisseur d’ortie pour mon jardins. Je connais l’ortie en herboristerie et le l’utilise dans mes tisanes, une excellente façon de soigner bien des petits malaises.
    Je voulais planter de l’ortie au jardin mais elle est trop invasive je je n’arrive pas à lui réserver un coin bien à elle.
    Je demeure à DDO donc un fournisseur dans les 30 klm est ok pour moi.
    Merci encore.

  • Avatar
    France
    Posted at 17:37h, 06 février Répondre

    Bonjour, j’aimerais savoir, si par mégarde on se fait piquer, que doit-on faire ?, merci beaucoup.

  • Avatar
    David
    Posted at 10:18h, 31 juillet Répondre

    Bonjour,
    juste pour information, vous pouvez manier les orties sans vous piquer, même sans gant.
    Pour cela, une astuce tout simple : n’utilisez que le bout de vos doigts (partie la plus épaisse), et faites attention à ce que l’ortie ne touche pas votre main.
    Vous le prenez à la base, et hop, pas de piqûre.

    Je fais comme ça depuis des années, et je ne suis jamais piqué.
    Par contre il est vrai que je n’ai pas trop de vieux orties bien costaud dans mon jardin… 😉

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 18:07h, 02 août Répondre

      Bonjour David et merci pour tes commentaires si constructifs ! Malheureusement je dois avoir une peau sensible car pour moi même à travers un sac plastique j’ai réussi à me piquer le bout des doigts avec de jeunes orties LoL. Mais mon papy lui les attrape à pleines mains sans sourciller 🙂

    • Avatar
      gills
      Posted at 16:44h, 17 janvier Répondre

      gilles
      bonjour
      pour ne pas se piquer l astuce c est de prendre les orties par le bas avec les mains serrees et de remonter vers le haut
      on prends les piquands a l envers et ce ne pique pas

  • Avatar
    Gourmandine 47
    Posted at 14:34h, 22 juin Répondre

    Ton blog est superbe !! Riches en informations très complètes et passionnantes 🙂

    Bon dimanche
    A bientôt

    • Avatar
      nelly
      Posted at 14:39h, 17 juillet Répondre

      Un grand merci et continuez !!!

      Nelly

Post A Comment