larve mineuse

La mouche mineuse


D’étranges sillons sur les feuilles de mes salades ! C’est grave ?

Oh les vilaines, les mouches mineuses ne sont pas faciles à voir car elles sont furtives et très petites : Maximum 5mm de long. Elles viennent pondre leurs affreux rejetons à l’intérieur des feuilles, entre les deux épidermes, grâce à un tube situé au bout de leur abdomen. Et ce sont eux que l’on détecte en premier : Ils creusent des sillons blancs dans les feuilles, les mines.

Il existe plusieurs espèces de mouches mineuses. Chacune a ses petites préférences : La mineuse du poireau, la mineuse de la tomate,  du marronnier… Qui est-elle et quels sont les risques pour mes cultures ?

mineuse salade

Reconnaître la présence de la mineuse

Si la mouche est difficile à repérer, sa progéniture en revanche saute beaucoup plus aux yeux. Concrètement, la larve est enfermée à l’intérieur de la feuille. Elle se déplace en se nourrissant des tissus végétaux et crée ainsi des sillons blancs au fur et à mesure de son passage, dont la forme varie en fonction de l’espèce.

Certaines mines sont très sinueuses, d’autres sont en forme de cercles, de spirales, d’autres ressemblent à des piqûres (dans ce cas c’est la trace laissée par la mère qui pond à l’intérieur des limbes).

A l’intérieur des sillons, par transparence, on aperçoit facilement les petites larves, qui ressemblent à de toutes petites chenilles ou à de grosses cochenilles.

larve mineuse

Trois larves de mineuse

Les plantations sensibles à la mouche mineuse

Nombreux sont les légumes qui peuvent être atteints par les terribles gloutonnes. Chez moi, ce sont trois victimes qui ont montré plus ou moins de sillons : Les laitues (les plus atteintes), l’estragon (moyennement atteint) et le basilic (peu atteint).

Tomates, concombres, courgettes, aubergines, haricots, poireaux.. A peu près tout ce qui a des feuilles est susceptible d’héberger une ou plusieurs larves. Parfois, les larves entrent directement

Les dégâts

Que risquent mes légumes ?

Pas grand chose en réalité. Les attaques les plus gênantes sont celle des légumes feuilles puisqu’il est toujours très agaçant de constater que celui qui s’est régalé avec vos légumes chéris, eh bien ce n’est pas vous mais un petit profiteur. Pour les autres, c’est surtout un problème d’esthétique. En général il n’y a que quelques larves, les dégâts ne sont pas  bien méchants.

Pour les cas extrêmes de végétaux très infestés, les dégâts sur les feuilles gênent la photosynthèse des plantes : Privée de son mode de “respiration”, la feuille atteinte jaunit et finit par tomber. La croissance du plant entier peut être altérée, il perd de sa vigueur et par la même occasion, ses défenses naturelles. Le rendement du légume peut diminuer et cela peut parfois entraîner la perte du plant, mais ça reste anecdotique.

mouche mineuse

Lutter contre la mouche mineuse

 Bien protéger entre les deux épidermes des feuilles, la larve de la mouche mineuse ne craint pas vraiment les insecticides. Il sera donc inutile de pulvériser vos plants pour vous débarrasser de ces petits envahisseurs, mieux vaut privilégier un enlevage à la main. Soit en les écrasant directement avec l’ongle, soit en coupant et brûlant les feuilles atteintes.

Pour prévenir leur apparition il est possible d’étendre un voile anti-insectes au dessus des plantations les plus sensibles. Pas très esthétique mais sans doute efficace, par contre on se prive aussi du butinage des insectes pollinisateurs. Ce n’est pas gênant pour les salades, ça l’est beaucoup plus pour les courgettes.


9 Comments
  • Avatar
    Anne
    Posted at 19:47h, 27 mai Répondre

    Merci pour ces infos, je viens d’effeuiller mon basilic, par contre j’ai du dire aurevoir à l’estragon. Je pensais qu’il avait grillé au soleil en mon absence… mais non.

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 16:00h, 01 juin Répondre

      Ah mince ! Mais tenez-le arrosé quand même, l’estragon est le spécialiste des fausses morts ! Le mien a totalement grillé l’année dernière et il est sorti en force cette année, plus beau que jamais 🙂

  • Avatar
    Thibaut Martini
    Posted at 16:45h, 05 avril Répondre

    J’ai déjà remarqué ces marques sur des laitues, je sais enfin ce que c’est !
    Vous faites bien de préciser que c’est plutôt bénin ; on met au compost les quelques feuilles abîmées – souvent les plus vieilles feuilles à l’extérieur – et hop, en avant la salade.

  • Avatar
    David
    Posted at 15:06h, 26 août Répondre

    Bonjour,
    y a t’il des prédateurs naturels à cette petites bêtes?
    Et surtout comment les attirer?

    Ca m’intéresse, car en 2 ans, j’ai résolu le problème des limaces et des pucerons sans trop me battre, mais en favorisant l’installation des prédateurs et de concurrents.

    Merci d’avance!

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 09:10h, 28 août Répondre

      Bonjour David,
      Il me semble que si les larves de la mineuse ont peu de prédateurs naturels, c’est dû à la protection que leur offrent les deux épidermes de la feuille :/
      Ceci dit, certaines guêpes comme Diglyphus isaea les utilisent comme hôte pour leur propre progéniture. De là à les attirer chez soi naturellement, je ne sais pas si elles sont assez nombreuses et si elles vivent dans toutes les régions de France.. Mais je sais qu’on peut les acheter, pour ceux qui ont la chance d’avoir leurs cultures sous serre.

      • Avatar
        David
        Posted at 20:10h, 28 août Répondre

        Après une recherche rapide, la mouche mineuse a effectivement des prédateurs, si ce n’est au stade larve au moins au stade adulte.
        Je ne fait pas de salade chez moi (soit elle germe pas, soit elle monte rapidement à graine).

        Mais sinon, je lui souhaite bien du courage à cette petite mouche. Car chez moi, vu la quantité de bête à 8 pattes, faut être motivé pour voler dans le secteur! 😉

  • Avatar
    therese
    Posted at 09:17h, 26 août Répondre

    Je vais faire trés attention , c’est dé-gueux. Je vient d’apprendre quelque chose merci
    Bonne journée, pour nous c’est la pluie .
    Bisous

  • Avatar
    Kakou
    Posted at 14:00h, 25 août Répondre

    Ralala qu’est ce qu’on se fait envahir !!! Bisous

    • Avatar
      Marc
      Posted at 21:45h, 01 juin Répondre

      J’ai toute une jardinière de Basilic dévastée par ces mineuses… je vais suivre le conseil, détruire les feuilles infestées et mettre un voile anti nuisibles. Merci

Post A Comment