fonte des semis

La fonte des semis


Cette année une bien vilaine maladie a touché mes semis adorés : La fonte des semis. Les pertes sont malheureusement bien lourdes, mais il est encore temps de semer de nouveaux plants. Encore une bonne raison de commencer tôt, cela permet de refaire un semis en cas de problème de ce genre. Je pense que je vais semer directement dehors maintenant que les températures sont chaudes.. 26°C hier !

J’ai d’abord cru à un coup de soleil car cela a correspondu avec le retour des beaux jours, mais en y regardant de plus près, je pense que la chaleur a simplement accéléré le développement de la maladie en élevant l’hygrométrie de la mini serre. Mais voyons de quoi il s’agit plus précisément ! En réalité ce sont des champignons microscopiques qui attaquent les jeunes pousses.

fonte-semis

Reconnaître la fonte des semis

Les symptômes

La tige des plantules se courbe sous le poids des feuilles. En regardant bien, on voit que sur une petite zone elle est devenue très fine, comme rongée.

Les feuilles peuvent rester cependant vertes pendant quelques jours, mais les semis ne sont pas récupérables, ils vont faner.

Terrains propices

La fonte des semis est due à une attaque de champignons, favorisés par une humidité trop élevée et possiblement des températures trop basses.

Pour mon expérience, mes conditions de culture étaient similaires à celles de l’an passé à un détail près : J’ai placé dans la mini serre des boutures de basilic et des boutures de menthe dans des coupes d’eau. Je soupçonne cette eau stagnante d’avoir créé une humidité trop élevée qui a favorisé l’apparition des champignons.

Les plantes qui peuvent en souffrir sont très variées. J’ai perdu en même temps mes basilics citron vert, mes concombres, mes tomates Tiny Tim ET bleu indigo, et mes impatiens (oui je suis dégoûtée si vous vous posez la question ><)

 

Prévenir et guérir la fonte des semis

Préventif

Pour éviter d’être confronté à une hécatombe il faudra donc retenir d’éviter de mélanger boutures et semis sous la même mini-serre.

Egalement, de ne pas semer trop profond car les graines qui n’arrivent pas à germer pourrissent dans le sol et peuvent amener les champignons responsables de la maladie à se développer.

Attention à l’arrosage des semis : Maintenir le terreau humide, pas détrempé.

On peut saupoudrer ses godets de charbon de bois finement écrasé, ses propriétés antifongiques protègent les semis de ce type de maladies.

Curatif

Il n’y a malheureusement pas de façon de traiter la fonte des semis une fois qu’elle s’est déclarée. Penser à bien nettoyer les godets qui l’ont hébergée pour qu’ils ne contaminent pas vos nouveaux semis.

En voyant mes grandes plantules de tomates cerises “bleu indigo” atteintes, je me suis demandée si je ne pouvais pas couper proprement la tige saine au dessus de la partie infectée et tenter une bouture dans un verre d’eau. Affaire à suivre, on verra bien ce que ça donne (l’article sera édité après avoir vu les résultats de cette expérience)


Tags:
,
5 Comments
  • Avatar
    Fabrice G
    Posted at 16:53h, 24 avril Répondre

    Aïe ! Merci par l’info, je croyais à un coup de soleil car c’est apparu qd je les ai mis dehors mais c’est effectivement dû à l’humidité. Mes semis étaient un peu plus gros que ceux des photos et semblent se ragaillardir avec le soleil… Je crois que certains vont survivre 😉
    Merci pr le “truc” du charbon !

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 09:08h, 30 avril Répondre

      Bonjour Fabrice, pour info l’un de mes basilics citron vert atteints de la maladie est reparti, c’est donc possible ! Mes boutures de tomates ont fonctionné aussi 🙂

  • Avatar
    David
    Posted at 21:51h, 16 avril Répondre

    J’ai régulièrement ce problème, mais souvent parce que j’arrose trop et ne maintient pas assez au chaud.
    Par contre, j’ai remarqué que j’ai plus souvent ce problème avec du terreau qu’avec un mélange terre du jardin / terreau.
    La terre du jardin permet d’alléger le compost.

    Pour le charbon de bois, est ce réellement efficace?
    Je veux dire que j’ai jamais réellement vu la différence.

  • Avatar
    Nakin'
    Posted at 19:14h, 16 avril Répondre

    et bien ma pauvre… j’espère que tu arriveras à sauver quelques boutures malgré tout
    moi j’ai semé pour la première fois un sachet de graines de fleurs sur mon balcon, directement à l’arrache dans du terreau classique, et j’ai éloigné les jardinières du chat des voisins…
    et depuis une semaine, ça pousse, ça pousse… il faudrait que j’éclaircisse, surement, mais ça m’embête… je n’ose pas
    je vais attendre que les pousses soient un peu plus grosses, pour voir ce qui doit être laissé ou pas
    en tout cas, merci pour l’info sur ce champignon que je ne connaissais pas
    Bonne fin de semaine

  • Avatar
    Romain-Tousaupotager.fr
    Posted at 18:19h, 15 avril Répondre

    Salut Cindy,

    Comme tu le dis, le charbon de bois c’est vraiment LA solution ! On peut remplacer par de la cannelle moulue si on n’a pas de charbon.

    Je mets systématiquement du charbon de bois et depuis plus aucun souci de fonte 🙂

    Pour tes tomates, elles devraient reprendre. C’est costo ces bestioles. Les miennes ont grandement souffert d’un mauvais terreau au rempotage et après une belle frayeur j’ai finalement assez facilement sauvé les meubles. On croise les doigts !

    A bientôt,
    Romain.

Post A Reply to Fabrice G Cancel Reply