blette

La poirée


Ce légume aux grandes feuilles fermes porte bien des noms en fonction des régions : Chez moi, c’est la blette.  Elle peut aussi être appelée poirée, bette, bette à cardes, joutte, jotte, bléa… Tous désignent bien la même plante potagère : Beta Vulgaris de son petit nom scientifique.

Les imposantes feuilles de la poirée se consomment entièrement : Le vert et le blanc. Sa culture n’est pas compliquée, et les jardiniers installés près de la mer seront ravis de savoir qu’elle se plait beaucoup en bord de mer. Mais cette condition n’est pas une obligation 🙂

En dehors de ses indéniables qualités gustatives, la multitude de couleurs que prennent les côtes de blettes selon leurs variétés en font des légumes très décoratifs. On retiendra notamment la variété “Bright Lights” qui est du plus bel effet avec ses côtes jaunes, oranges, rouges, roses..


poirée bright lights

Semer la poirée

On sème la poirée à partir du mois d’avril, à l’abris des gelées. Moi je l’ai semée un peu tardivement cette année puisque j’ai attendu le mois de juin.. Ce n’est pas très bien et j’espère que l’arrière-saison sera belle et chaude pour que je puisse en profiter ! Sinon tant pis pour moi ^^

Pour semer la blette on enterre les graines à 2cm de profondeur. Choisir une exposition ensoleillée, elle aime la chaleur et la lumière. Elle apprécie aussi les sol riches ! Vous pouvez mélanger la terre avec un peu de compost pour qu’elle se nourrisse correctement. Les pieds devront être espacés de 40cm environ pour un bon développement. Si vous devez éclaircir vos semis, sachez que vous pouvez très bien déguster les plantules sacrifiées en les ajoutant à vos salades vertes. Un côté croquant qui ira très bien avec !

La levée de la poirée peut être assez longue, parfois jusqu’à un mois. Ne pas désespérer, garder le substrat bien humide et tout ira bien 🙂 Une fois que les plantules ont levé, il faut faire bien attention car elles sont des proies de choix pour les escargots et les limaces.

semis blette

Plantule de blette (et début de paillage coquille d’oeuf !)

Cultiver la poirée

Besoins spécifiques

La blette fait partie des légumes qui apprécient l’humidité du sol. En période de grosse chaleur il ne faut pas hésiter à lui donner un peu d’eau chaque soir pour lui permettre de grandir sans interruption, et pour éviter que les côtes ne deviennent trop fibreuses. On peut aussi la pailler afin de maintenir l’humidité plus longtemps tout au long de la journée.

Plus de deux mois peuvent s’écouler entre le semis et la récolte, qui commencera lorsque les feuilles seront assez grandes. On coupe celles de l’extérieur du pied au fur et à mesure de nos besoins, avec une cassure nette près du sol.

blette

Principales sensibilités

Comme tous les légumes feuilles, les blettes craignent l’appétit des limaces (et des chats, dans mon cas ><). Les pucerons aiment bien eux aussi s’y développer, quoique chez moi ils ne l’aient pas encore attaquée.

Il faudra surveiller les attaques du mildiou en période humide, mais aussi de la rouille (pustules poudreuses orange vif sur les feuilles) et de la cercosporiose (tâches circulaires jaunes bordées de noir, encore une maladie fongique)

chat blette

Morsures de vilain chat sur une feuille de ma poirée

La poirée en pot

J’ai été épatée par la croissance de ce légume en pot. Il s’y plait très bien et se développe vite ! Pour cultiver votre blette ainsi, choisir un pot de 40cm de profondeur au minimum. Arroser souvent, l’eau s’évapore vite et la plante boit beaucoup. Pailler le pot vous aidera à contrôler ce point.

blette en pot

Jeune poirée en pot

Reproduire la poirée

La poirée se reproduit par semis, et il s’agit comme le persil d’une plante bisannuelle : Elle fait des feuilles la première année, puis une tige florale la seconde année. Il faudra bien-sûr veiller à la protéger du gel hivernal pour s’assurer de pouvoir récolter les graines l’année suivante.

Bon à savoir, si vous n’avez qu’un seul plant, vous ne pourrez pas avoir de graines : La pollinisation doit se faire entre deux plants distincts.

Laisser la tige se développer, fleurir et sécher. Vous récolterez alors ce que l’on appelle des glomérules, ce sont des boules qui apparaissent là où les fleurs se sont développées. Ce ne sont pas les graines, celles-ci sont à l’intérieur des boules (mais on ne les extrait pas, on sème le glomérule entier). Comme toujours les semences de poirée se conservent dans un endroit frais et sec.

La blette dans nos assiettes

Bienfaits de la blette

Les feuilles de la blette sont pauvres en calories et font partie des légumes les plus riches en fibres qui soient : Elles ont des propriétés diurétiques et laxatives, ce qui fait de la blette un allié minceur de choix (à condition bien-sûr de ne pas noyer les cardes dans un bain de béchamel 😉 )

Ce n’est pas un légume très populaire ou très utilisé en cuisine comme peut l’être par exemple la tomate. Et pourtant, sa richesse en vitamine A et C ainsi que ses qualités gustatives lui feraient bien mériter une meilleure place dans nos assiettes ! Comme son cousin l’épinard, la blette est également riche en fer et en magnesium.

Attention pour les personnes souffrant de calculs rénaux, de goutte ou d’arthrite,  la blette est déconseillée dans leur alimentation car elle contient de l’acide oxalique. Cette substance naturellement présente dans plusieurs végétaux est susceptible de provoquer des problèmes de santé chez les personnes les plus sensibles.

Recettes à base de blettes

Dans la blette rien ne se perd ! Le vert est utilisé en salade si les pousses sont jeunes. Blanchi et haché, il fait merveille en omelettes, en tarte, en cakes ou même en potage. Associées à un fromage comme la brousse, on peut en garnir de délicieux ravioli à la corse.

Les côtes de blettes doivent être épluchées avant d’être préparées, car elles sont assez fibreuses. Avec un couteau pointu, vous tirez les fils qui courent tout le long de leur peau. Puis on les blanchit 15 à 20 minutes dans l’eau bouillante avant de les utiliser : En gratin de côtes de blettes à la béchamel par exemple.

On peut aussi utiliser le vert avec les côtes dans des farces délicieuses pour légumes : Tomates, aubergines ou courgettes farcies avec les blettes et de la viande hachée, de l’ail et du persil.

farce ravioli

Mon coup de coeur de l’été dernier : Une farce pour ravioli aux blettes et saumon frais. Un délice !

Et vous, cultivez-vous ce légume ? Quelle est votre recette de blette préférée ?


Tags:
5 Comments
  • Avatar
    iciandailleurs
    Posted at 12:19h, 22 juillet Répondre

    Merci pour ces infos très intéressantes et ces précieux conseils. 🙂

  • Avatar
    marie-claude
    Posted at 10:58h, 22 juillet Répondre

    désolée pour cette fois, mais ce légume me laisse de très mauvais souvenirs d’enfance……bisous.

  • Avatar
    therese
    Posted at 19:28h, 21 juillet Répondre

    Coucou . Je suie surprise de ne pas voire mon commentaire ou je fait erreur! J’aime beaucoup cee légume.
    Bonne et douce semaine
    bisous

  • Avatar
    sandra
    Posted at 14:01h, 21 juillet Répondre

    moi j’adore ce légume en tourte salé avec du jambon ou sucré comme à Nice avec des raisins secs et des pignons!

Post A Reply to therese Cancel Reply