culture menthe

La menthe


“La menthe, ça pousse tout seul !”

Ce qui est sûr c’est que si elle se plait, cette plante aromatique aime prendre ses aises et produire de nombreuses feuilles parfumées. De culture franchement facile, elle est du genre costaud ! A conseiller aux débutants sans soucis car il est difficile de la faire mourir définitivement.

Et pourtant, parfois, la menthe devient franchement moche. Chez moi c’est souvent le cas quand on est en plein cœur de l’été. C’est à la mi-saison, printemps ou automne, que je la trouve la plus belle. Elle prend alors un vert foncé et ses feuilles s’élargissent généreusement, c’est là que l’on en profite le plus, tant pour les yeux que pour les papilles !

Il existe plusieurs variétés de menthe si l’on aime varier les plaisirs : Menthe verte, menthe poivrée, menthe douce, menthe pouliot…

cultiver menthe

Semer la menthe

Il n’est pas forcément très judicieux de semer la menthe, tant il est rapide de la diviser ou de la bouturer. Incontournable des jardins potagers, on connaît tous quelqu’un qui en cultive et qui peut nous en donner quelques brins pour démarrer une nouvelle culture !

Si toutefois vous voulez semer cet aromate, il n’y a pas de difficulté particulière. Les graines ont besoin de chaleur et d’humidité, et d’être recouvertes par seulement quelques millimètres de terre.

Cultiver la menthe

Besoins spécifiques

Pas très exigeante, la menthe n’a pas besoin d’un sol très riche en matière organique. Dans le sud de la France, il lui faudra beaucoup d’ombre, car la chaleur y est trop intense pour elle.  Mais plus au nord elle appréciera mi-ombre voire plein soleil. Pour ma part en Pays de la Loire je l’avais d’abord mise bien à l’ombre mais elle s’est rapidement mise à végéter, il lui faut quand-même sa dose de luminosité pour qu’elle produise un beau feuillage.

Au niveau arrosage encore une fois cela va dépendre de votre région : Plus vous êtes au sud, plus il faut l’arroser généreusement. Mais quoi qu’il en soit elle n’aime pas trop la sécheresse, particulièrement lorsque les journées sont ensoleillées.

Ne pas hésiter à couper complètement votre plant de menthe au ras du sol à la fin de l’été, cela va la faire repartir avec plus de vigueur. Comme je ne peux pas m’en passer car j’en consomme beaucoup, je l’ai coupée sur la moitié du plant, et lorsque cette moitié a repoussé j’ai coupé l’autre.


menthe

Principales sensibilités

On la dit résistante aux pucerons mais la mienne en a eu beaucoup en début d’été. A cause d’eux, elle a développé des tâches noires dues à un champignon favorisé par leur présence : La fumagine. Je l’ai traitée à la décoction d’ail pour l’en débarrasser. Comme écrit dans le paragraphe sur les besoins de la menthe, j’ai aussi coupé beaucoup de tiges pour la fortifier : Ca fonctionne très bien.

Ma menthe est criblée de trous ? C’est sans doute l’oeuvre des altises, que l’on appelle aussi les puces terrestres. Ce petit insecte de 1 à 5 millimètres de long perce ainsi le feuillage, ce qui affaiblit peu à peu les plantes atteintes. En plus de la décoction d’ail on peut aussi vaporiser d’eau régulièrement le feuillage car elles n’aiment pas l’humidité (cela lutte aussi contre l’araignée rouge). La menthe n’est pas du tout dérangée par les vaporisations sur ses feuilles.

Ma menthe fait la tête ? Les feuilles jaunissent, se tâchent, disparaissent peu à peu.. Quelque chose ne va pas. Chercher la présence de parasites (pucerons ?). Changer l’exposition si votre menthe est en pot (au soleil si elle était à l’ombre et vice versa). Couper toutes les tiges à ras du sol (ou une grande partie, les plus abîmées) pour la faire redémarrer sur de nouvelles bases (la plupart des parasites s’en prennent au feuillage, pas aux racines). Si certaines tiges ne sont pas trop abîmées vous pouvez aussi en faire des boutures pour en faire de nouveaux plants.

Ma menthe m’envahit ? Parfois la menthe se plait un peu trop, elle fait de nouvelles pousses et s’étale, s’étale, s’étale… Si vous ne voulez pas en arriver là, plantez en pot, tout simplement. Rien ne vous empêche d’enterrer votre pot si vous trouvez cela plus esthétique, ça lui évitera toujours de se marcotter toute seule en dehors.

culture menthe

La menthe en pot

Rien à signaler sur la culture de la menthe en pot, elle pousse n’importe où ! J’ai choisi un pot en plastique de 35cm de diamètre sur 15cm de haut. Elle l’a rapidement colonisé. En bref, plus vous en voulez, plus vous prenez un grand pot.

Le terreau est tout à fait banal (universel), vous pouvez aussi y mettre de la terre de jardin pure. Il faudra juste le changer d’une année sur l’autre pour qu’elle puisse toujours se nourrir.

IMG_8283

Quelques semaines après la mise en terre de deux boutures

Reproduire la menthe

Rien de plus simple que la reproduction de la menthe : On peut la diviser à l’occasion d’un rempotage en séparant les tiges. On peut aussi très facilement la bouturer en coupant des brins et en les laissant dans un verre d’eau jusqu’à l’apparition de racines : Pour plus de détails, consulter mon article Bouturer la menthe.

boutures menthe

Premières racines

La menthe dans nos assiettes

Les bienfaits de la menthe

Tonifiante, la menthe est appréciée en inhalations lorsque l’on se sent grippé. Elle peut aussi de cette manière calmer les toux, apaiser le rhume.

Ingérée, elle est connue pour ses vertus digestives, bénéfiques au travail de l’estomac et des intestins. Elle soigne ainsi les nausées, les spasmes intestinaux, les ballonnements et problèmes de digestion en général. Pour profiter de ses effets, faire une infusion de feuilles séchées ou fraîches (ça marche aussi dans le thé).

Ajoutée aux plats, on profite de ses apports en fer.

L’huile essentielle de menthe est utilisée en usage externe contre les migraines (notamment celle de menthe poivrée) en massage sur les tempes, le front et la nuque. Elle apaise aussi les douleurs dues aux chocs ou même les douleurs dentaire grâce à son effet froid légèrement anesthésiant (dans le cas de maux de dents, imbiber un coton tige d’huile essentielle de menthe et le passer sur la dent et la gencive)

La menthe dans nos assiettes

Cet aromate s’utilise aussi bien en salé qu’en sucré.

Coté pâtisseries, elle aime la présence des fruits (Même juste ciselée dans une salade de fruits) Mais aussi, plus surprenante, celle du chocolat !

Côté salé, elle fait merveille dans les salades rafraîchissantes à base de tomates, concombre, feta…En simple tartare de légumes, dans des préparations crémeuses ou dans un taboulé. Et même en plat dans la confection de délicieuses boulettes de boeuf.

En boisson, la menthe occupe une place de choix infusée dans le thé. C’est aussi l’ingrédient star de nombreux cocktails comme le célèbre mojito.

tzatziki

Délicieux Tzatziki à base de concombre et de menthe fraîche.


Tags:
,
12 Comments
  • Avatar
    Véronique
    Posted at 23:04h, 18 avril Répondre

    Bonjour, j ai toujours eu énormément de menthe dans le jardin, et cette année aucune trace, pas une pousse, qu est ce qui a bien pu provoquer ça ?

  • Avatar
    Benj
    Posted at 10:20h, 27 juillet Répondre

    Bonjour
    Je suis dans un mode de vie “no prises de tête” chest piur ca que je me suis dit si une tige coupée peut faire des racines dans l’eau pourquoi pas directement dans le terreau, c’est ce que j’ai fais, coupé une tige bien portante, enlevé sur 8 à 10cm en bas les feuilles existantes et juste enfoncé la tige dans le pot à côté de son plan matrimonial. Tous les matins et soir arrosage afin de garder la terre au humide et c’est tout au bout de quelques jours des racines blanches démarraient. Et voilà, la nature Est bien faite quand même!! Et astuce j’ai fais pareil avec le basilic…
    Aujourdhui j’ai des soucis de feuilles jaunes mais je vais appliquer les conseils, merci d’ailleurs !
    Bonne journée à vous

  • Avatar
    cindy
    Posted at 00:08h, 28 juin Répondre

    Bonsoir Cindy, Ma menthe fait la tête! ses feuilles jaunissent et deviennent toutes pâles, presque blanche, ça commence par les petites feuilles du bas, et en plus les feuilles verte poussent toutes petites maintenant…J’ai de la verveine citronnelle dans un autre pot qui fait pareil mais moins…j’arrose un bon coup une fois par semaine, des fois un peu entre les deux si je vois que la terre est un peu sèche..Un remède? j’ai lu que ça pourrait être la chlorose..En tous cas merci pour toutes les infos sur ton blog 🙂

    • Avatar
      mlnus
      Posted at 18:13h, 06 juillet Répondre

      Hello,
      à mon humble avis et n’ayant que ta description écrite “sans photo” je dirais que les feuilles du bas qui devienne blanche sont juste des feuilles qui sont trop cachées par les feuilles plus au-dessus et pour les petites feuilles qui poussent ne serait se pas tout simplement des jeunes pousse? Le mieux pour de bons conseils c’est une photo.

      Peace!

  • Avatar
    Coz
    Posted at 11:23h, 18 juin Répondre

    Ma menthe est victime de la cicadelle! J’ai mis longtemps à trouver mais je l’ai enfin vue! Minuscule, cachée sous les feuilles. Il y a aussi un voile très fin noirâtre dessous. Les feuilles ont jauni (mauvaise expo ou pb arrosage) maintenant elles noircissent. Elle avait des pucerons mais ils ont été mangés par des larves de coccinelle que mon fils a ramené de l’école. Comment faire maintenant avec la cicadelle?

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 10:27h, 20 juin Répondre

      Salut Coz,
      J’ai exactement les mêmes symptômes sur ma menthe pour les feuilles noires et jaunes. Chez moi ce sont les feuilles du bas qui sont atteintes, les têtes sont encore vertes.
      Il s’agit d’une maladie fongique : La fumagine. Elle peut être causée par la larve de cicadelle dans ton cas. Pour traiter la maladie je vais essayer la décoction d’ail (tu peux aussi tester pour la cicadelle, la plupart des insectes ont horreur de ça). Voici la recette : https://www.semeralafolie.com/la-decoction-dail/
      Mais comme je suis une grande consommatrice de menthe, j’ai racheté un plant que j’ai mis en pot en intérieur derrière ma fenêtre. Ca pousse tellement vite, elle a déjà doublé de volume en moins de 15 jours. Comme ça je peux continuer à utiliser de la menthe tout en soignant mon plant malade 🙂 Et en intérieur, pas de risque de parasites ou d’excès de pluie (dans ma région ça n’arrête pas).
      Bon jardinage et à bientôt;

  • Avatar
    Fabrice G
    Posted at 11:17h, 23 mai Répondre

    Attention aux racines !!
    La mienne s’est beaucoup plu en jardinière plein sud à Hamburg.
    Je l’ai mise dans un coin mais j’ai du arracher un peu les racines et mettre un écran plastique avant qu’elle ne colonise tout le bac 😉

  • Avatar
    120streetcook
    Posted at 21:42h, 15 septembre Répondre

    très interessant j’aime beaucoup les herbes à quand une fiche sur le cann…a…sucre 😀 hi hi hi sinon très chouette dans mes favoris

  • Avatar
    David
    Posted at 10:34h, 15 septembre Répondre

    Pour la menthe, afin d’éviter son côté envahissant, pourquoi ne pas lui mettre une petite bordure tout autour?
    Voir de la cloisonné avec une autre plante costaude (de la lavande par exemple).

    Sinon, au niveau consommation, toutes les menthes se valent elle?

  • Avatar
    Val
    Posted at 20:21h, 14 septembre Répondre

    Je n’arrive pas à garder la mienne en jardinière. Mais bon, je sais pourquoi! Hélas, j’en ai souvent besoin dans ma cuisine. D’ailleurs, à midi, j’ai oublié d’en prendre chez mes parents pour en mettre dans ma salade grecque! Bisous

    • Avatar
      Fabrice G
      Posted at 11:20h, 23 mai Répondre

      Vous avez essayé de congeler les feuilles ? Je ne sais pas quelle est la meilleure technique mais ça permet d’en avoir toujours sous la main et de prélever sur son plan de manière plus adaptée 😉

      • Avatar
        Cindy - Semer à la Folie
        Posted at 13:57h, 23 mai Répondre

        Oui je fais pareil en fin de saison pour garder des feuilles tout l’hiver 🙂 Mais sinon une astuce si ton plant manque de pousses (ce qui ne semble pas être ton cas) consiste à couper une tige à ras quand tu as besoin de feuilles. Tu prélève les feuilles de cette tige coupée, et tu la mets dans un verre d’eau pour qu’elle fasse des racines et que tu puisses la replanter. Ca te fait un plant de menthe en plus qui va produire beaucoup plus de rejets que si tu l’avais laissé sur le plant 🙂

Post A Reply to Cindy - Semer à la Folie Cancel Reply