laitue pommée

La laitue


Elle peut être pommée, romaine, batavia ou à couper. La laitue se décline en de nombreuses variétés pour des formes, des couleurs, des textures et des goûts pour tout le monde ! Ma catégorie de laitues préférée : La laitue à couper, pour faire durer le plaisir. Cette salade a la particularité de repousser au fur et à mesure que l’on utilise ses feuilles. Ainsi, on en profite un peu plus longtemps.

Théoriquement facile à cultiver, il faut toutefois bien savoir la protéger contre son ennemi juré : La limace !

laitues

Semer la laitue

Selon les variétés la période de semis peut être aussi bien en mars qu’en octobre. Il faut bien-sûr adapter les variétés semées à la période de l’année pour respecter les besoins de la plante en luminosité et en températures. Attention au gel, les laitues y sont sensibles.

On peut soit semer en godets et repiquer le plant lorsque les gelées sont passées, soit semer directement en pleine terre. Semer à l’abris a aussi l’avantage de protéger les plantules fragiles des limaces, qui peuvent faire échouer beaucoup de semis !

Les graines seront enterrées à environ un centimètre de profondeur (en pleine terre on peut creuser un sillon). L’espacement entre chaque laitue doit être d’une trentaine de centimètres, éclaircir si besoin après la levée.

semis laitue

Jeune laitue au milieu des semis de radis

Cultiver la laitue

Besoins spécifiques

Le secret de la réussite de la laitue réside sans doute dans son arrosage : S’il est bien régulier, les plantes seront beaucoup plus belles. Pour savoir quand arroser on peut enfoncer son doigt dans la terre : Si le sol est frais, c’est bon ! Sinon il faut arroser.

Elle tolérera une exposition mi-ombre dans les régions très chaudes, mais préférera un plein soleil dans les zones plus fraîches pour s’épanouir correctement.

Toutes les trois semaines, refaire un semis afin d’avoir de bonnes salades à cueillir tout au long de l’année.

Lorsque vous plantez vos laitues, laissez le collet hors du sol. C’est en luttant contre le vent que la plante va se renforcer, elle sera plus résistante à la météo et aux maladies de cette façon.

laitue pommée

Laitue pommée

Principales sensibilités

Les limaces et les escargots constituent le principal cauchemar de vos petites laitues : En une nuit, les dégâts peuvent être énormes ! C’est à la fois fatal aux semis juste germés (du caviar pour les limaces) et aux jeunes plantes encore fragiles. Malheureusement il n’y a pas de solutions miracles contre les limaces, il faut surveiller et les enlever à la main à la tombée de la nuit (prévoir une lampe et un seau, vous pourrez donner les limaces à vos poules si vous en avez).

Pour protéger les jeunes pousses des limaces, on peut couper le goulot et le cul d’une bouteille : On obtient un tube, qui va servir de barrière protectrice au petit plant pendant la période délicate où il est vulnérable. Il peut arriver que les limaces réussissent à passer, mais cela protégera la majorité de vos plants.

Chez moi ce sont les larves de mouche mineuse qui ont détruit plusieurs feuilles de salades. Cette petite bête vit au cœur de la feuille, et se déplace en la dévorant de l’intérieur. On la repère facilement aux sillons qui apparaissent sur les feuilles : Là encore, il faut les enlever à la main en perçant les feuilles là où la larve se cache (on la voit par transparence).

D’autres maladies et parasites peuvent toucher les salades, comme les pucerons ou le vers blanc.

Et puis, au bout d’un certain temps de culture, la laitue monte en graines : Une tige florale se forme et les feuilles disparaissent, il est temps de l’arracher ou de la laisser fleurir pour récolter les graines. C’est un phénomène normal, qui fait partie du cycle de vie de la plante. Mais, parfois il se déclenche de façon prématurée si quelque chose a choqué les laitues : Des températures qui ont changé trop brutalement, des arrosages irréguliers…

laitue

La laitue en pot

Avec ses racines courtes, la laitue est un légume idéal pour un potager de balcon. Elle est à la fois décorative et très appréciée gustativement ! Vous pouvez par exemple vous faire une belle jardinière de laitues à couper et venir piocher dedans pour agrémenter vos salades.

Pour ma part j’ai très bien réussi mes laitues à couper, dont nous avons bien profité, mais loupé la culture de mes batavias. Elles ne se sont pas plu en pot ni en jardinière !

Encore plus qu’en pleine terre, l’arrosage des laitues en pot doit être soigné pour maintenir une fraîcheur constante des racines.

laitue en pot

Mon pot de laitue à couper “Saint Vincent”

Reproduire la laitue

Afin de récolter les graines de ses propres laitues il suffit de les laisser fleurir. Comme ce sont des plantes autogames, il n’est pas nécessaire de garder plusieurs pieds en fleurs : Un seul pied vous fournira des graines fertiles.

Une fois les plantes en fleurs, les graines vont se former, puis sécher. On peut les récupérer lorsqu’elles sont sur le point de tomber, et les mettre quelques jours à sécher à l’air libre. Puis, les mettre en sachet jusqu’au prochain semis, dans un endroit frais et sec.

batavias

La laitue dans nos assiettes

Les vertus de la laitue

Consommée plusieurs fois par semaine, la laitue pourrait contribuer à protéger le corps humain de différents cancers, et notamment le cancer du poumon. Elle serait aussi bénéfique contre certaines maladies comme Alzheimer. De plus, comme tous les fruits et légumes elle contient de nombreux antioxydants, en particulier les laitues de couleur rouge. Ce sont par ailleurs de bonnes sources de vitamines A et de vitamines K.

Cuisiner la laitue

C’est en salade classique que la laitue est le plus souvent utilisée : Lavée, essorée, grossièrement coupée et arrosée d’une bonne vinaigrette, elle est croquante et goûteuse pour accompagner de nombreux plats.  S’il y a bien une salade dans laquelle je l’adore, c’est la fameuse salade Caesar, en compagnie de croûtons, poulet froid, tomates, sans oublier la petite sauce du même nom.  Sa cousine, la salade Cobb, est également un vrai régal avec de l’avocat et du bacon !

Bien-sûr, la grosse feuille de laitue apporte une fraîcheur très appréciée dans les sandwiches, les wraps et les hamburgers.

Moins commun, on peut l’utiliser dans les soupes de légumes variés dans laquelle elle apporte sa couleur verte et son petit goût de verdure : Un bon moyen de ne pas gaspiller une salade un peu trop flétrie !

En parlant de salade flétrie, saviez-vous qu’il existe une astuce toute bête pour lui faire retrouver sa jeunesse ? Faire tremper sa salade dans de l’eau tiède pendant 15 à 30 minutes. On peut aussi mettre un peu de sucre dans l’eau, cela contribuerait à lui rendre son croquant.

Je n’ai jamais essayé mais je sais qu’il est aussi possible de braiser la salade en utilisant des coeurs de variétés fermes (romaine) dans une sauteuse. Couvrir de bouillon et porter à ébullition, jusqu’à ce que la laitue soit cuite. Réserver, faire réduire le liquide pour avoir une sauce plus goûteuse dont on pourra napper ses coeurs de laitue.

Délicieuse salade Cobb bientôt sur mon blog de cuisine !

Délicieuse salade Cobb bientôt sur mon blog de cuisine !


Tags:
3 Comments
  • Pingback:Les fruits et légumes les plus productifs à cultiver en pot - Bagatelles il etait une fleur
    Posted at 18:39h, 16 juin Répondre

    […] Les racines plutôt courtes de la laitue en font un candidat idéal pour la culture en pot. Il faut prioriser un contenant plus large que profond. La laitue apprécie un arrosage régulier et un plein soleil, pour plus d’informations à propos de la culture de la laitue, c’est par ici.  […]

  • Avatar
    Kakou
    Posted at 13:28h, 20 août Répondre

    On adore la laitue à couper à la maison un régal !
    Petite astuce pour les limaces (quelle plaie ces bêtes là …), elle adore la bière !! Du coup elles se noient dedans !
    Bisous

  • Avatar
    patricia
    Posted at 13:02h, 20 août Répondre

    merci pour tout ces conseils , j’adore la salade, bisous

Post A Comment