Le framboisier


Comme la mûre, la framboise est une baie de ronces. La culture du framboisier n’est pas difficile car c’est une plante que l’on peut qualifier d’envahissante : A partir d’un pied, on obtient rapidement une véritable armée de framboisiers productifs ! Il faut d’ailleurs se méfier, car si l’on n’y prend pas garde on peut vite avoir des difficultés pour les contenir.

Quelle est la différence entre un framboisier remontant et un non-remontant ? Ce sont les deux grandes catégories de framboisiers : Les remontants donnent plusieurs récoltes, on en a du printemps jusqu’aux gelées. A l’inverse,  les non-remontants donnent un seul cycle de production en début d’été, sur les pousses de l’année précédente. Cela signifie que chaque arbuste ne donne généralement qu’une seule production puis sèche totalement. Mais rassurez-vous, il donne tellement de drageons (de nouveaux petits plants qui poussent à partir de ses racines) que ce n’est pas un problème du tout !

Le framboisier remontant est souvent plus recherché pour pouvoir en profiter plus longtemps !

framboise

Semer les framboisiers

Semer une plante comme le framboisier n’a vraiment pas beaucoup d’intérêt. Il est bien plus aisé d’acheter de petits pieds que l’on plantera à l’automne, afin de profiter des précieuses baies l’été suivant. On peut aussi le planter en hiver ou au début du printemps mais la récolte risque d’être moins belle la première année. Gardez bien à l’esprit que chaque pied va produire de nombreux rejets et que vous allez avoir beaucoup d’arbres en très peu de temps !

Séparez les drageons du pied mère à l’automne pour les planter de façon plus espacée si besoin.

Cultiver le framboisier

Besoins spécifiques

Le framboisier n’est vraiment pas une plante exigeante. Il tolère un peu tous les types de sol, bien qu’il appréciera un petit apport de compost si vous en avez la possibilité, pour une plus belle production. Un bon paillage avec toutes sortes de débris végétaux sera également très bénéfique.

Attention à l’arrosage pendant la fructification, ne pas laisser le substrat se dessécher lors de cette période un peu plus délicate.

Selon les régions, il préférera le plein soleil ou la mi-ombre. Si vous êtes dans le midi, les journées d’été sont très chaudes et sèches, et le framboisier pourrait en souffrir, il préférera alors un peu d’ombre aux heures les plus chaudes. En revanche dans des régions plus arrosées, il aura besoin de beaucoup de lumière pour fructifier correctement.

Parce qu’ils ont tendance à former d’épais buissons difficiles d’accès (à la fois pour la lumière et pour la cueillette), on palisse traditionnellement le framboisier. Cela signifie que l’on va faire passer un ou plusieurs fils de fer à côté de sa rangée d’arbustes pour y attacher les branches et les forcer à rester écartées du pied. Cela permet de mettre un peu d’ordre dans ce joyeux bazar végétal, de laisser passer la lumière, mais aussi de prévenir les maladies fongiques qui pourraient se développer si les plantes étaient trop serrées. Ce n’est pas obligatoire (notamment pour les adeptes de la permaculture  qui aiment laisser faire la nature) mais cela peut intéresser ceux qui souhaitent avoir un potager bien clair et organisé.

Tailler ses framboisiers

Il est nécessaire de tailler ses framboisiers pour s’assurer une belle production. La façon de faire dépend de la nature remontante ou non remontante de votre variété.

Vos framboisiers sont “non-remontants” (une seule récolte)

C’est le plus facile : couper l’arbuste entier au ras du sol en automne, lorsqu’il ne lui reste plus de fruits ni de fleurs. Rassurez-vous, il serait mort de toutes façons, la fructification l’épuise totalement. En revanche, ne touchez pas aux beaux drageons qui n’ont pas encore fructifié, car ils produiront l’été prochain. Si vous jugez qu’il y en a beaucoup, vous pouvez couper les plus petits pour ne pas surcharger votre parcelle. Évitez de vous laisser envahir, car cela peut vite devenir très difficile d’accès pour vous !

Vos framboisiers sont remontants (ils produisent plusieurs fois par an)

En hiver (courant février), couper le bout des branches qui ont fructifié en fin d’été précédent. Couper au ras du sol les framboisiers qui ont donné des fruits en début d’été et qui sont visiblement épuisés. Supprimer aussi les plus petits drageons, mais conserver les plus vigoureux.

framboises

Principales sensibilités

Mon framboisier sèche ?

S’il a fructifié, il est normal de voir votre framboisier dépérir. Les drageons sont là pour prendre le relais pour les années suivantes.

Si la plante sèche avant d’avoir donné des fruits en revanche, il y a un problème et cela peut avoir plusieurs causes : Un manque d’eau, une attaque d’araignée rouge (dans ce cas les feuilles sont criblées de petits points blancs collés les uns aux autres et on peut apercevoir de petits points rouges qui bougent); une attaque de pucerons (voir l’article sur les pucerons au potager)…

Il peut également s’agir du dessèchement des tiges du framboisier : Ce phénomène est une maladie due à un champignon. Elle touche les drageons et les empêche de se développer en les asséchant. Le mieux est de sauver les drageons qui ne sont pas encore atteints en les rempotant rapidement ailleurs

Un dépôt blanc sur mon framboisier ? Si vous avez eu beaucoup de pluie ces derniers temps, il s’agit probablement de l’oïdium. C’est un champignon que vous pouvez traiter en supprimant les feuilles atteintes (brûlez-les pour qu’elles ne contaminent pas d’autres plantations) et en passant sur les arbustes une décoction d’ail.

Mes framboises sont toutes déformées ? Le ver de la framboise se cache peut être derrière cette mauvaise blague. L’insecte responsable de ces dégâts est le byturus tomentosus, il pond ses larves dans les boutons floraux et ce sont elles qui vont abîmer les fruits en se développant. Pour les éviter on a coutume de planter de l’ail ou des myosotis près de ses framboisiers, ces plantes semblent déplaire à ce parasite.

fleur-framboisier

Le framboisier en pot

Le framboisier a besoin d’une profondeur d’au moins 40cm (sans compter la couche drainante). Vous pouvez le mettre dans un grand bac si vous souhaitez le laisser produire quelques nouvelles tiges, ou bien dans un pot individuel (prévoir au moins 40cm de diamètre).

N’oubliez pas de mettre des cailloux ou des billes d’argile au fond du pot pour drainer l’eau d’arrosage. Si vous le pouvez, ajoutez un tiers de sable à votre terreau pour l’alléger un peu. N’hésitez pas, si vous en avez, à mélanger aussi une belle pelleté de compost au substrat obtenu.

Attention, votre framboisier va se reproduire. Soyez sans pitié (pas comme moi !) et coupez le plus possible de drageons pour favoriser la production. Vous pouvez aussi les arracher pour les offrir à vos proches ou les mettre dans d’autres pots, le tout est de laisser votre potée se développer correctement.

Le rempotage annuel peut s’avérer bien fastidieux pour un tel volume. Préférez enlever la couche supérieure de terreau sur la moitié du pot, et ajoutez un terreau additionné de compost pour que ce soit plus facile.

pot framboisier

Reproduire le framboisier

Le framboisier ne vous attendra pas pour se reproduire ! Dès le printemps, les rejets vont se multiplier aux pieds de vos plants. A vous de les sélectionner, le mieux est de les récupérer en automne (octobre-novembre) et de les replanter aussitôt.

Les framboises dans nos assiettes

Les vertus des framboises

La framboise est un super-fruit très riche en minéraux, en magnésium, en calcium et en fer. Elle est aussi particulièrement intéressante pour son apport en vitamine C qui est proportionnellement supérieur à celui de la plupart des fruits, car elle la conserve bien mieux. Elle est également bonne pour la peau car elle lutte contre le vieillissement cellulaire et tonifie l’épiderme.

Les grains que contiennent les framboises accélèrent le transit intestinal et luttent contre la constipation. Pour lutter contre la diarrhée, ce sont les feuilles du framboisier qui sont intéressantes à consommer en tisane. Celle-ci sera également diurétique et soulage les nausées (une vertu très appréciée par les femmes enceintes).

Cuisiner les framboises

Les framboises crues (à ne pas laver, elles se gorgeraient d’eau) contiennent le plus de bienfaits, la cuisson leur faisant perdre beaucoup de leurs vertus. Ne les conservez pas plus de deux jours pour profiter de leurs qualités gustatives. Il faut dire qu’elles sont si bonnes telles quelles que ce n’est pas très difficile d’en grappiller lors des récoltes ! Beaucoup de pâtisseries à base de framboises (tartes, verrines) les utilisent crues, et elles peuvent également faire merveille dans les salades de fruits frais ou même accompagner un simple yaourt.

Mais lorsqu’elles sont incorporées cuites à une pâte à gâteau, on ne peut tout de même pas nier qu’elles parfument divinement nos desserts maison. Ce type de recette est particulièrement utile pour utiliser les framboises surgelées, qui perdent de leur tenue lors de la décongélation.

La framboise s’entend bien avec le citron pour les amateurs d’acidité (dont je fais partie !). Elle peut aussi s’acoquiner avec le chocolat, la pistache, la menthe, la vanille et bien-sûr les autres fruits rouges.


15 Comments
  • Avatar
    Paola
    Posted at 18:02h, 24 mai Répondre

    j ai planté juste une salade a côté de mes pieds dd tomates ettous les pucerons vont bien dessus,pour mes abricotiers j ai mis des coquilles d oeufs et pareil pour mes citroniers, par contre problème impossible de faire un framboisiers et pareil pour l olivier pourtant je vit a Marseille avec un balcon au sud pourquoi ca ne pousse pas aidez moi merci d avance

  • Avatar
    houdaf
    Posted at 14:30h, 12 décembre Répondre

    Bonjour,
    voila je n’arrive pas à faire pousser des graines de framboises!!!!
    en pot en plein terre…
    j ‘ai juste récolter les graines d’une framboise bien mure ..je l’ai fais sécher..mais rien ne vient.. !!!
    aidez moi svp

    • Avatar
      Emile
      Posted at 20:44h, 27 janvier Répondre

      Bonjour, comme beaucoups de baies, la framboise n’a pas un taux de gerination très élevé, elle mise sur la grande quantité de semence qu’elle produit pour compenser cette faiblesse. Les graines de framboisiers sont généralement dispersées par les oiseaux, et les renards, pour faire correctement germer tes graines tu doit imiter le cycle de la nature.

      Le fruit est arrive à maturité en été ou en automne, il est ensuite digéré par un animal ( écrase des framboises, et fait les fermenter avec un peu de vinaigre dans une coupe) puis la semencese retrouve rejetée avec les excréments, et passe l’automne et l’hivers sur le sol, pour germer au printemps (lave tes fruits fermentés, récupère les graines, ne les fait pas sècher, place les dans un frigo à 4°C pendant 120 jours dans un mélange de terrau légèrement humide, puis sème en place).

      Les jeunes pousses de framboisiers de semis sont appétantes pour les limaces … il faut s’en méfier. Certaines graines rrivent a germer sans le passage au froid (5 à 10%) mais les plants meurent généralement pendant l’hiver.

      Bon courage.

    • Avatar
      momo
      Posted at 15:20h, 30 janvier Répondre

      b fais kk

  • Avatar
    Agnès
    Posted at 16:44h, 02 juin Répondre

    cette année j’ai bien nourrit mes framboisiers et les plantes sont belles ; Par contre même en arrosant, les framboises ne se développent pas . Une idée du problème?

    • Avatar
      antoine
      Posted at 12:35h, 17 juin Répondre

      la terre qui n’est pas comme il faut, ou alors tu n’as pas suffisamment de pollenisateurs chez toi

      • Avatar
        Agnès
        Posted at 22:57h, 21 juin Répondre

        Merci pour ta réponse. Le problème était en fait juste mon impatience. finalement, elles ont bien grossi et sont délicieuses. Elles attendaient juste le soleil!

  • Avatar
    milkinise
    Posted at 15:46h, 28 juin Répondre

    Comme Alex j’ai du mal avec les framboisiers, mais en même temps je sais pourquoi! Je ne les ai pas planté au bon endroit, et je ne les taille pas!
    Mais bon je change de terrain d’ici 2 mois, je vais tout reprendre à zéro et suivre tes conseils
    J’arrive tout de même à avoir quelques framboises, mais je n’en vois jamais la belle couleur rose, les oiseaux étant toujours plus rapide que moi.
    Bises
    Annelise

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 13:35h, 29 juin Répondre

      Moi c’est le manque de soleil cette année qui peine à les faire mûrir, mais j’ai quand-même pu en grignoter 🙂 A l’automne je rempoterai tous mes pieds car là c’est un peu l’anarchie dans mon pot !

  • Avatar
    alex
    Posted at 12:10h, 21 juin Répondre

    bonjour, le framboisier est le seul fruit que je n’arrive pas à développer. pourtant je jardine pas mal en tant qu’amateur (courgettes niçoises, poivron salade, pomme de terre, tomates, haricot vert, oignons, concombre, blettes feuilles, etc.
    Pour le framboisier, j’en ai 5 ou 6 qui se battent en duel, et tous les ans je n’y arrive pas.
    J’ai lu tes conseils et je vais essayer de les appliquer, c’est très intéressant, comme tous les conseils que tu donnes.
    J’ai écrit un mail concernant les pucerons et les punaises, une plante avec une fleur en trompette, qui attire les punaises quand on plante les tomates, je vais la prendre en photo quand elle fleurit et je te l’enverrais si c’est possible par mail.
    MERCI POUR TES CONSEILS
    A BIENTÔT
    ALEX;

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 13:33h, 29 juin Répondre

      Salut Alex,
      Cette plante va sans doute intéresser plus d’un jardinier ! Les punaises et les pucerons font beaucoup de dégâts dans nos cultures 🙂 Tu ne connais pas son nom ? Est-ce qu’elle est sauvage ?

      • Avatar
        alex
        Posted at 01:11h, 01 juillet Répondre

        salut Cindy,
        Je n’ai pas son nom, elle a poussé toute seule dans mon jardin à coté des tomates et c’est comme cela que j’ai remarqué que les punaises étaient plus attirée par cette plante,en plus on les voit bien et je les élimine en les donnant à mes poules qui se régale. j’ai pris une photo mais comment faire pour te l’envoyer. J’ai récupéré énormément de graines de cette plante. quand celle-ci fait le fruit , il ressemble au fruit du marronnier avec ses piquants avant qu’elle s’ouvre.
        réponds-moi pour la photo
        à bientôt
        alex

        • Avatar
          Eliane
          Posted at 22:29h, 10 août Répondre

          je pense qu’il s’agit de la datura !

  • Avatar
    Emy@FéminitéZen
    Posted at 18:26h, 20 juin Répondre

    Coucou chère Framboise lol
    J’ai tellement aimé ton article et trouvé interressant que j’aimerai mettre le lien direct sur ton blog de mon article en cours de travaux lol, sur les aliments à manger pour maigrir.
    Je peux ?
    Bonne continuation en tout cas

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 13:32h, 29 juin Répondre

      Salut Emy,
      Oui bien-sûr, je serais ravie que tu publie un lien vers cet article sur ton blog 🙂 Merci pour ton gentil message !

Post A Reply to antoine Cancel Reply