La coriandre


Cultiver la coriandre est un plaisir éphémère : En l’espace de quelques semaines, le feuillage si parfumé de ce “persil arabe” ou “persil chinois” laisse place à des graines au parfum encore différent. Si les européens ne l’apprécient pas toujours, la coriandre s’utilise dans de nombreuses recettes asiatiques, mais pas seulement ! C’est un aromate qui se marie avec des préparations chaudes et froides très diverses que les amateurs adorent.

Facile à cultiver, la coriandre aime le plein champ mais s’accommode très bien d’un pot ou d’une jardinière. Sa croissance est rapide, sa montée en graines aussi.

On lit souvent sur internet que lors de sa montée en graines la plante devient nauséabonde, je n’ai jamais observé cela sur les miennes, je trouve que l’odeur est la même quoiqu’un peu plus prononcée. Cette odeur typique dérange les naseaux délicats, mais je pense que c’est plus une question de goûts..

coriandre

Semer la coriandre

On peut semer la coriandre en extérieur dès que les dernières gelées sont passées. Il est intéressant de refaire un semis toutes les 3 semaines pour s’assurer d’avoir du feuillage à sa disposition jusqu’à la fin de l’été, car le cycle de vie de cette plante est assez rapide. Celles qui seront semées mi-août seront à priori les plus longues à grainer, vous pourrez profiter de leur feuillage plus longtemps en raison d’une météo moins chaude.

La coriandre germe rapidement en situation chaude et humide (sous serre) mais sont plus lentes à l’extérieur. Pour accélérer leur germination on peut les laisser tremper une nuit dans l’eau froide.

Les graines s’enterrent à un petit centimètre de profondeur, dans un emplacement ensoleillé et une terre bien drainée. On peut les semer à la volée et éclaircir le semis plus tard, ou bien enterrer directement les graines à plusieurs centimètres les unes des autres.

Ne vous étonnez pas de voir plusieurs plantules sortir au même endroit, vous n’avez pas semé plusieurs graines par inadvertance : Une graine de coriandre est en fait une capsule dont sortiront plusieurs plantules (généralement deux). On peut les laisser telles quelles ou en repiquer une des deux plus loin.

plantule coriandre

Cultiver la coriandre

Besoins spécifiques

La coriandre aime le soleil et l’arrosage parcimonieux. Ce n’est pas une plante qui apprécie beaucoup d’avoir une terre humide en permanence, d’ailleurs son parfum se développe plus lorsqu’elle a un peu soif (ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas l’arroser, loin de là). Elle aime les terres sableuses, n’hésitez pas à ajouter un peu de sable à son substrat si nécessaire. Elle aime aussi pouvoir se nourrir abondamment, aussi vous pouvez lui offrir un apport de compost qui ne sera pas de refus.

Biner de temps en temps la surface de la terre pour que celle-ci reste bien meuble, elle redoute les sols trop durs.

Pour la cueillir, prélever les feuilles les plus développées, qui se trouvent à l’extérieur de la plante.

coriandre

Principales sensibilités

On dit qu’elle éloigne les pucerons, la mienne s’est pourtant fait copieusement attaquer cette année. Mais ce n’est  pas très grave, elle résiste plutôt bien aux attaques et ne craint pas grand chose. Quelques pulvérisation au savon noir et à la décoction d’ail et mes plants semblaient déjà revivre !

Au stade de plantule, il faut toutefois faire attention aux gourmandes limaces qui peuvent ruiner tout un semis.

Il semblerait que cette plante soit plus difficile à cultiver dans le sud de la France, où le climat la ferait monter en graines trop rapidement. Pour éviter cela il est recommandé dans le cas d’un climat méditerranéen très chaud et sec de semer à mi-ombre.

Ma coriandre rougit ? Vérifiez sous les feuilles bizarrement colorées, la mienne virait au rouge quand les pucerons l’embêtaient. Vous pourriez bien en trouver, bien cachés sous le feuillage..

Les feuilles de ma coriandre changent de forme ? Au début les feuilles sont très belles, bien plates, et peu à peu elles deviennent fines, rappelant la forme des fleurs d’aneth. C’est une transformation tout à fait normale qui indique la montée en graines du plant.

Ma coriandre jaunit ? C’est aussi un signe possible de montée en graines (regarder au coeur de la fleur si des tiges apparaissent). Sinon il faut contrôler le niveau d’arrosage, cette baisse de régime peut être due à un trop plein ou à un manque d’eau.

Fleurs de coriandre

Fleurs de coriandre

La coriandre en pot

Comme la plupart des aromates, la culture en pot n’est pas un problème pour cette plante très tolérante sur son contenant. Pour ma part elle est en jardinière et s’y plait beaucoup, sa croissance est très rapide ! Ne pas oublier de mélanger un peu de sable à son terreau pour des conditions de culture optimales. Et comme toujours, la couche de billes d’argile ou de cailloux au fond du pot pour que l’eau puisse s’évacuer correctement.

IMG_8971

Reproduire la coriandre

Il suffit de laisser la coriandre monter en graines pour récolter très facilement de nouvelles graines fertiles. Les fleurs au bout des ombelles sont odorantes et attirent de nombreux insectes pollinisateurs très bénéfiques au potager. Peu à peu, elles laissent place à de jolies capsules rondes bien vertes, qui vont sécher peu à peu et finir par tomber avec le vent. Il faut bien-sûr les ramasser avant qu’elles ne s’envolent ! Comme toutes les graines, vous pourrez les conserver au frais et au sec pour l’année suivante ou bien les semer tout de suite.

graines coriandre

La coriandre dans nos assiettes

Les vertus de la coriandre

Riche en antioxydants et vitamines K, la coriandre renferme également des propriétés diurétiques intéressantes dans ses feuilles comme dans ses graines. On peut l’utiliser contre les migraines en appliquant son feuillage mixé sur le front, et ses graines moulues utilisées comme épice faciliteraient la digestion.

Par ailleurs, cette plante est réputée détoxifiante envers les métaux lourds que nous pouvons ingérer à notre insu, comme par exemple le plomb.

Cuisiner la coriandre

Les feuilles constituent un aromate très parfumé. Personnellement, je l’utilise avec beaucoup de parcimonie sinon son goût trop prononcé peut me déranger selon les plats. Je préfère en utiliser peu pour profiter d’une saveur subtile que je trouve beaucoup plus agréable, mais tout dépend de vos goûts.

Ses graines elles, s’apparenteraient plutôt à une épice, que j’utilise aussi par petites touches. On peut les consommer vertes ou sèches, leur parfum est alors différent. On peut même consommer les boutons des fleurs qui ne se sont pas encore épanouies ! Mais il est plus décoratif d’attendre que celles-ci soient ouvertes, elles pourront alors décorer et parfumer vos plus jolis plats. Eh oui, les fleurs de coriandre sont comestibles et ont un goût très proches de celui de leur feuillage.

Soupes, salades, plats chauds, sauces.. Toutes ces préparations de tous les jours peuvent être relevés avantageusement par quelques feuilles de coriandre ou par des graines moulues. L’une de mes associations préférées est coriandre-carotte, aussi bien pour les graines que pour les feuilles. Mais la coriandre aime aussi la présence de l’aubergine, des crevettes (pour moi elle est indissociable des rouleaux de printemps !), de champignons..

D’ailleurs, les graines de coriandre sont délicieuse dans une bonne salade de champignons à la grecque faite maison. Cette année j’ai eu également un gros coup de coeur pour la salade façon guacamole agrémentée de quelques feuilles de coriandre fraîches.

En cuisine asiatique on utilise même les racines, qui sont pilées avec de l’ail.

salade guacamole

Salade façon guacamole

 Et vous, est-ce que vous aimez cuisiner avec cet aromate ?


10 Comments
  • Avatar
    brigitte
    Posted at 23:51h, 22 mai Répondre

    bonjour,

    Peut-on faire des boutures avec la coriandre, comme pour le basilic ? Merci de me répondre

    • Avatar
      Pam
      Posted at 22:43h, 29 mai Répondre

      Non on ne peut pas bouturer la coriandre si je ne m’abuse!!! Il faut la semer…!

      • Avatar
        jeanne Dancette
        Posted at 03:43h, 12 avril Répondre

        peut-on essayer de la faire grandir en plongeant ses racines dans un verre d’eau quand on a acheté un bouquet de coriandre ? et eventuellement de la voir développer des racines (bouturage)?
        J’essaie; je vous dirai.

  • Avatar
    brigitte
    Posted at 23:48h, 22 mai Répondre

    bonjour,
    Peut-on faire des boutures comme pour le basilic ? merci

  • Avatar
    Thierry
    Posted at 07:15h, 28 juillet Répondre

    Ici à Bora-Bora, la coriandre n’est pas facile à trouver, je vais essayer d’en faire la reproduction . Merci pour les infos. Continuez ainsi

    • Avatar
      Alex
      Posted at 09:43h, 10 août Répondre

      Si tu as l’occaz de passer sur tahiti, passes chez agritech, ils ont des sachets de graines de coriandre. J’ai fait mes semis ce matin, ici à raiatea 😉

  • Avatar
    Assia
    Posted at 08:49h, 01 septembre Répondre

    Grande fana de coriandre je suis ravie et je prend plaisir de lire ton joli billet qui est très intéressant! Osez la coriandre c’est le top et ça parfume très bien, mais il faut savoir doser :)Gros bisous et bonne semaine

  • Avatar
    milkinise
    Posted at 22:50h, 31 août Répondre

    Je ne suis pas fan de la coriandre, mais j’ai bien envie de tester sa culture l’année prochaine, surement en pot car la place au potager est comptée!
    Bises
    Annelise

  • Avatar
    Kakou
    Posted at 20:11h, 31 août Répondre

    Mmm j’adore ça la coriandre ! Bisous

  • Avatar
    lilou25
    Posted at 18:02h, 31 août Répondre

    Super intéressant cet article ! Je ne savais pas qu’on pouvait avoir de la coriandre en pots… A tester !

Post A Comment