basilic grand vert

Le basilic


Star de l’été, le basilic est l’incontournable des salades de tomates à la mozzarella, et bien-sûr du célèbre pesto. On trouve différentes variétés de basilic, du plus célèbre grand vert avec ses larges feuilles, au superbe basilic pourpre très décoratif. Les parfums varient eux aussi puisque l’on peut trouver du basilic cannelle, du basilic citron et même du basilic citron vert.

Pourtant, si on lit sur de nombreux ouvrages la facilité enfantine de sa culture, nous sommes nombreux à ne pas réussir à le maintenir en bonne santé !

Si on se penche un peu plus sur les informations que l’on peut trouver dans la presse ou sur le web, on se rend vite compte des contradictions : Beaucoup arroser, ne surtout pas arroser souvent.. Difficile de s’y retrouver. Le secret ? S’adapter !

basilic grand vert

Semer le basilic

C’est grâce à cette façon de faire que j’ai pu garder des plants de basilic tout un été. Le changement brutal de conditions de culture lorsque l’on achète un plant adulte en magasin a souvent été fatal aux basilics que j’ai achetés par le passé. En les semant moi-même j’ai obtenu des plants certes moins exubérants (moins gavés d’engrais, il faut bien le dire) mais beaucoup plus résistants.

Pour semer son basilic, on peut le faire dès le mois de mars sous mini serre chauffante, derrière une fenêtre. Dans ces conditions les graines germent très vite (2-3 jours) et leur croissance est rapide. Cela prend plus de temps en extérieur.

Ne pas enterrer les graines de basilic profondément, il faut juste “saupoudrer” d’un peu de terreau (pour semis) et vaporiser de l’eau tiède. Le mieux c’est de semer les graines à un centimètre les unes des autres, dans le cas contraire il faudra simplement penser à éclaircir une fois que les plantules auront leurs premières feuilles.

Penser à repiquer individuellement les jeunes basilics lorsqu’ils commencent à prendre du volume (on peut sauter cette étape en semant directement dans des godets individuels). Au mois de mai, après les dernières gelées (ou avant selon votre région) planter les jeunes basilics, ou semer vos graines directement à leur emplacement final. Le basilic se plait bien en pleine terre, mais il sera tout aussi bien en pot de 15cm de profondeur.

semis basilic

Cultiver le basilic

Besoins spécifiques

Plein soleil ou pas ? On lit souvent que l’on cultive le basilic en plein soleil, j’ai testé l’année dernière en le semant en pleine terre et en plein soleil directement. Ainsi on évite de brûler les feuilles en mettant une plante d’intérieur directement au soleil toute la journée !

J’ai constaté qu’il était très odorant mais plus compact, avec des feuilles plus petites (pour limiter l’évapotranspiration sans doute). Pour avoir mis mes basilics mi ombre cette année je trouve qu’ils poussent plus vite et que les feuilles sont plus grosses. Bon à savoir, cette plante n’aime pas le vent qui altère sa croissance.

Le petit point un peu flou de la culture du basilic, c’est l’arrosage. On peut lire tout et son contraire en faisant des recherches, or il est nécessaire de tenir compte de ses propres conditions de culture : Vous habitez dans le midi, vos basilics sont en plein soleil ? Il faut les arroser tous les soirs. Les étés du sud de la France sont très chauds et la température au soleil est très importante, les plantes ont vite soif. Maintenant, si vous êtes dans une région moins chaude et/ou que vos basilics sont à l’ombre ou à mi ombre, il faudra laisser sécher la terre entre les arrosages pour ne pas les noyer.

Pour assurer une bonne croissance du basilic il faut apprendre à couper son feuillage de façon à stimuler de nouvelles pousses. Pour cela vous pouvez consulter mon article “Comment tailler le basilic“.

tailler basilic

Tailler efficacement son basilic

Principales sensibilités

La plupart des parasites sont perturbés par l’odeur dégagée par le basilic. Pour tout dire c’est l’une des rares plantes de mon balcon que les pucerons laissent tranquilles ! Mais il peut arriver que certains parasites s’y installent, surveiller l’aspect des feuilles et inspecter régulièrement son plant si sa croissance semble poser problème.

Le basilic peut dépérir à cause d’un arrosage inadapté : Les feuilles de mon basilic noircissent ? Il a eu trop d’eau ! Laisser sécher le substrat ou bien le protéger de la pluie. Ses feuilles sont tombantes, leur aspect est mou ou flétri ? C’est l’inverse, il a soif.

Le basilic en pot

C’est un aromate qui peut vivre en pot sans aucun problème. L’avantage c’est que l’on peut tester différentes expositions facilement en bougeant le pot. Celui-ci doit faire dans les 15cm de hauteur. On peut planter plusieurs plants dans un seul pot mais ils se développeront sans doute moins vite qu’un plant seul.

Le substrat doit être riche, c’est une plante assez gourmande. Un apport de sable paraît important pour drainer la terre, et bien-sûr une couche de billes d’argiles ou de cailloux au fond du pot (correctement troué) est indispensable.

basilic3

Reproduire le basilic

C’est par semis que l’on reproduit cette plante aromatique. On dit de ne pas laisser fleurir son basilic pour qu’il continue d’avoir un beau et dense feuillage, mais si on a plusieurs plants, on peut en laisser fleurir un ou deux pour en récolter les graines.

Laisser les fleurs sécher sur leur tige. On coupe les tiges lorsqu’elles sont presque entièrement sèches afin de les laisser finir de sécher à l’abri du vent qui pourrait disperser les graines dans la nature. On pourra ensuite les récolter dans les petites boules formées là où les fleurs s’étaient développées, et les stocker dans un endroit frais et sec jusqu’au printemps suivant.

Il est également possible de bouturer le basilic, pour cela il suffit de prélever quelques sommités et de laisser tremper la tige dans un petit verre d’eau. Des racines vont se former, 2 semaines plus tard vous pourrez les repiquer.

fleurs de basilic

Le basilic dans nos assiettes

Les vertus du basilic

Riche en antioxydants, le basilic lutte contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers.

Ses feuilles fraîches ont la particularité d’être antiseptiques et apaisantes. On peut par exemple les piler et les appliquer sur un coup de soleil afin d’en atténuer la douleur et stopper la brûlure.

Ses vertus apaisantes sont aussi psychiques et en font un bon allié contre les troubles du sommeil, le stress, les petits coups de déprime. Il aide également à la digestion, ainsi on peut sans hésiter en faire des tisanes lorsque l’on a un peu trop mangé. Ainsi infusé il serait aussi antitussif, bon à savoir quand on a une mauvaise toux !

Cuisiner le basilic

Coupé au dernier moment et utilisé cru, le basilic révèle ses plus délicats arômes. On l’adore pour parfumer des salades, des marinades, mais aussi des plats chauds comme par exemple les fameuses aubergines alla parmigiana. Pilé avec de l’ail et de l’huile d’olive, c’est un pistou utilisé dans la fameuse soupe au pistou remplie de légumes. Ajoutez du parmesan et des pignons de pain, et voilà son cousin italien le pesto, qui accommodera vos pâtes, bruschetta, pizzas…

Bien-sûr le basilic est un classique pour les plats salés de l’été, mais utilisé en dessert il est aussi surprenant que délicieux : A marier avec le citron ou la fraise (voir les simplissimes et excellentes verrines de fraises au basilic), les abricots ou bien les framboises, il s’avère être un excellent exhausteur de goût.

poivrons marinés

Poivrons marinés au basilic, à l’ail et à l’huile d’olive (ici du basilic pourpre)


Tags:
,
29 Comments
  • Avatar
    France
    Posted at 22:48h, 06 novembre Répondre

    Bonjour, j’ai fait ce qu’il fallait pour télécharger le livre sur le basilic, mais ça ne fonctionne pas….svp, j’aurais besoin d’aide, j’adore le basilic et je suis contente d’avoir découvert votre site en faisant une recherche suite à mon basilic qui commence à noircir, les feuilles ne sont vraiment pas belles, je crois que je l’ai perdu….est-ce une maladie, trop d’eau ?….je l’ai achetée dans un magasin grande surface, il était très très beau et gros à l’achat, il y a un mois.

    je l’ai mis sur le bord de ma fenêtre.

    Merci beaucoup

  • Avatar
    seb
    Posted at 21:48h, 20 juin Répondre

    bonjour,
    J’ai acheté récemment du basilic pourpre, le pied prospère, mais depuis un petit moment, les feuilles verdissent. Il est en floraison, est-ce que cela est associé et va t-il reprendre sa couleur?
    Merci
    Cordialement

  • Avatar
    mathieu
    Posted at 07:23h, 22 avril Répondre

    Bonjour Cindy,

    J ai essaye a plusieurs reprises de telecharger votre e book sur la culture du basilic de a a z mais ca ne fonctionne pas. Est il toujours disponible? Merci

  • Avatar
    titi
    Posted at 18:04h, 29 juin Répondre

    Bonjour
    je viens de rempoter un basilic que j’ai acheté dans un grand pot
    par contre, je n’ai mis que du terreau dans le pot, pas de billes d’argile pour aider le drainage
    je me rends compte que c’est peut-être une mauvaise idée 😉
    un conseil ?

  • Avatar
    Lola
    Posted at 21:31h, 09 juin Répondre

    Coucou Cindy !
    J’ai acheté sur un petit marché dans le sud un pot de jeune basilic, je l’ai ramené chez moi et tout allait bien jusqu’à ce que je constate que la base de certaines tiges s’affinaient et noircissaient. Le reste de la plante est en bonne santé et semble aller très bien (mis à part un petit puceron repéré). Après les tiges sont toutes très proches les unes des autres. Assez compactes. Je ne sais pas si cela peut jouer et si je peux les séparer et les replanter plus loin les une des autres.
    Il me semble que tu avais parlé de quelque chose de similaire (au sujet de la base de la tige qui s’affaiblit) mais je ne retrouve plus l’article.
    En espérant que tu puisses m’aiguiller.
    Bonne soirée à toi !

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 12:22h, 10 juin Répondre

      Salut Lola ! Je pense que tu te souviens de l’article sur la fonte des semis, qui ne s’applique pas à ton cas puisque ton basilic n’est plus un bébé 🙂
      Par contre ce que je ferai à ta place c’est de bouturer quelques tiges ! Comme ça tu auras plein de nouveaux plants et ils seront plus robustes. Voici l’article qui est dédié à la bouture du basilic, tu vas voir c’est super facile : https://www.semeralafolie.com/bouturer-le-basilic/
      Bonnes plantations !

      • Avatar
        Lola
        Posted at 16:47h, 11 juin Répondre

        C’est ce que j’ai fais directement 🙂 J’ai récupéré 5-6 tiges que j’ai mises dans l’eau. Mais saurais-tu pourquoi les tiges se sont noircies et affinées ? Afin que si cela vient de moi je ne réitère pas la même erreur et si c’est quelque chose d’extérieur, que je puisse le prévenir.
        Merci pour tes conseils et ton blog 🙂

        • Avatar
          Cindy - Semer à la Folie
          Posted at 16:53h, 11 juin Répondre

          A vue de nez je dirais que si elles sont trop serrées ça a gardé trop d’humidité en créant un confinement (surtout s’il était dans un plastique transparent comme souvent quand on les achète), du coup ça ressemble un peu à une attaque fongique ou un truc dans ce genre là.. Mais je ne sais pas précisément en tous cas. A mon avis si tu as pris des branches saines pour tes boutures et que tu les plantes de façon plus aérée, tu n’auras plus le problème 🙂

          • Avatar
            Lola
            Posted at 20:56h, 13 juin

            Super ! Merci pour ces infos, je vais faire plus attention à ça. Malheureusement j’ai mélangé tiges saines et tiges qui avaient été attaquées à la base (mais en ne gardant que la partie verte de la tige) :/
            Je vais tout de même essayer de replanter, on verra bien ce que ça donne.
            Merci et bonne soirée ! 🙂

          • Avatar
            vegacrunch
            Posted at 09:58h, 12 juillet

            Bonjour!mon basilic est superbe mais n a ni odeur ni gout!que faire?!

          • Avatar
            Cindy - Semer à la Folie
            Posted at 09:55h, 12 août

            Salut Vegacrunch, le basilic semble être plus odorat quand il pousse en plein soleil. Mais peut être que cela vient de la variété, qu’est-ce que c’est comme basilic ? A l’occasion essaie de changer 🙂

  • Avatar
    Daniel
    Posted at 14:36h, 30 octobre Répondre

    Bonjour Cindy,
    je viens de lire votre ebook après l’avoir téléchargé, et vous remercie de l’avoir offert en ligne.
    à un passage vous y dites que “Pour tout dire c’est l’une des rares plantes de mon balcon que les pucerons laissent tranquilles !”.
    Alors vous êtes une miraculée. Et une des rares car en règle générale beaucoup de gens m’ont confirmés que les pucerons adorent le basilic, au point même que quand on veut éviter que des plantes soient attaquées par les pucerons on leur laisse des pieds de basilic à proximité pour qu’ils les colonisent et laissent en paix les cultures à protéger.
    En ce qui me concerne les plans que j’avais, une dizaine dans de grands pots, dans une serre aérée où il n’y avait qu’eux qui pouvaient les attirer, ce qui fut le cas, et qui étaient magnifiques, et dont je me régalais jusqu’à ce que les pucerons s’occupent d’eux, n’ont pas duré longtemps.
    J’ai essayé le savon noir mais ils revenaient de toute façon ou une partie résistait. Bref j’ai dû me résoudre à arracher les pieds, et les consommer avec leurs pucerons car ils étaient en train de les tuer.
    Alors si vous avez une connaissance en la matière je suis preneur de conseils.
    En vous remerciant, Daniel

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 09:18h, 01 novembre Répondre

      Bonjour Daniel,

      Il faut croire que les pucerons de chez moi sont anti-basilic 😉 Car cette année encore ils ont envahit toutes mes fleurs et toutes les mauvaises herbes que j’avais laissé pousser (je me suis d’ailleurs félicitée de les avoir laissé pousser pour se faire dévorer à la place de mes plantations) et n’ont absolument pas touché aux nombreux basilics du balcon (3 pots + une jardinière, tous intacts).
      Mes conseils (hormis laisser pousser les mauvaises herbes) se trouvent sur cette page dédiée aux pucerons : https://www.semeralafolie.com/les-pucerons/
      Bon dimanche,

  • Avatar
    Senchihiro
    Posted at 08:23h, 27 juin Répondre

    Le basilic que j’ai semé est magnifique et pousse très bien, par contre j’ai aussi acheté un plan d’une autre variété et il y a pleins de tâches blanches sur plus en plus de feuilles. Est ce que tu sais quelle peu en être la cause? Tu as déjà eu le même problème? Du coup je ne sais pas si je peux le consommer ou pas…

  • Avatar
    Bon Ap chez Mamounette
    Posted at 17:01h, 18 juillet Répondre

    J’aime beaucoup le basilic pour en planter plusieurs fois dans l’année mais je n’arrive pas à le garder. J’ai essayé, soleil, mi-ombre, arrosages, sans car nos sommes souvent absents de la maison. Rien n’y fait au secours ! Je me les prends en pot quand j’en trouve. J’aime l’odeur mais parfois il embaume trop la cuisine, je ne sais plus comment faire à vrai dire ! Merci pour ce lexique aromatique. Bonne soirée

  • Avatar
    Lilas83
    Posted at 23:19h, 08 juillet Répondre

    Merci pour toutes ces précisions notamment sur la taille du basilic. En effet, j’adore cette plante aromatique, j’en ai mis plusieurs pieds (qui se portent à merveille) dans une grande jardinière mais je ne savais pas comment procéder pour la taille.

  • Avatar
    Assia
    Posted at 11:27h, 05 juillet Répondre

    Merci beaucoup pour ce billet très intéressant! J’ai trouvé réponses a toutes mes questions car j’ai loupé mon basilic merci encore une fois:)Belle journée

  • Avatar
    Jessica - moncoindeparadis
    Posted at 10:00h, 27 juin Répondre

    Tu fais vraiment de très bon article!
    Moi personnellement je met une ou deux feuilles de basilic dans ma sauce tomate quand je l’a fait, ça donne un bon gout 🙂

  • Avatar
    patricia
    Posted at 21:33h, 25 juin Répondre

    je vais en planter bisous

  • Avatar
    Daniel VERCAEMST
    Posted at 15:26h, 24 juin Répondre

    Bonjour et merci pour toutes les informations. Devant le même genre de difficultés à maintenir le plant, j’ai lu qu’il fallait au basilic, du soleil le matin et de l’ombre l’après-midi, ça ressemble à du jardinage “normand-style” mais ça correspond bien à l’exposition mi-ombre. Parfois les plants de basilic – ça arrive souvent pour cause de mauvaise terre de plantation – sont malades avant de quitter les rayons où on les a trouvés… et trépassent rapidement ! Semer et planter mi-ombre ou replanter mi ombre me parait un bonne idée !

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 22:17h, 24 juin Répondre

      Bonjour Daniel, merci de partager ton expérience ! Cela confirme ce que j’avais observé chez moi en tous cas. Avec à peu près autant d’ombre que de soleil en journée, mes basilics se portent super bien et pourtant on en mange tous les jours 🙂 Mais je pense aussi que semer soi-même est une des clés pour mettre toutes les chances de son côté : On choisit les plantes les plus vigoureuses, et elles sont tout de suite habituées à nos conditions de culture.

  • Avatar
    Floralie
    Posted at 11:41h, 24 juin Répondre

    Merci pour toutes ces précisions, moi qui suis une fan de basilic je suis ravie d’avoir lu cet article !

  • Avatar
    marie-claude
    Posted at 10:58h, 24 juin Répondre

    une fois de + mille mercis pour vos articles……et concernant le basilic j’ai lu avec beaucoup d’intérêt l’article sur la taille, ainsi je ferai bien attention pour pouvoir le faire repartir car c’était un de mes soucis….bises….

  • Avatar
    Nouf wonderland
    Posted at 20:28h, 23 juin Répondre

    Oh non, je viens d’ecrire un super long message et puis pfiouf, un bug ! Bref, je disais merci pour le conseils que je vais appliquer l’année prochaine. Cette année mon basilic est encore mort. J’avais testé de le panter dans une jardinière avec de la menthe et du persil …. Résultat : au bout d’un les feuilles sont toutes jaunes !!!!

    • Avatar
      Cindy - Semer à la Folie
      Posted at 22:37h, 23 juin Répondre

      Coucou, désolée pour le bug 🙁 Ca m’est arrivé sur un autre blog tout à l’heure, je sais que c’est frustrant >< Un basilic qui jaunit, cela peut vouloir dire plusieurs choses. Trop de soleil d'un coup va par exemple brûler les feuilles, qui vont jaunir et sécher. Cela aussi peut vouloir dire que la terre est trop pauvre (mais si les autres plants se portent bien ce n'est sans doute pas ça). Tu peux toujours en reprendre un mais le laisser à mi ombre comme les miens, ça évite les brûlures 🙂

  • Avatar
    Nathalie
    Posted at 19:49h, 23 juin Répondre

    Merci pour toutes ces précisions!! Je t’avoue que j’en ai toujours des plants sur mon balcon, mais que j’ai du mal à les garder en vie bien longtemps!! Bises

  • Avatar
    Dédé dans son Jardin
    Posted at 19:48h, 23 juin Répondre

    Un incontournable de la cuisine d’été! facile à cultiver (peut être un peu long à pousser ou alors trop rapide à manger)

Post A Reply to Floralie Cancel Reply