aubergines

L’aubergine


L’aubergine fait partie des légumes du soleil. Mais cela n’empêche pas sa culture dans d’autres régions que celles qui bordent la Méditerranée ! Il suffit pour cela de la placer à un endroit très ensoleillé, qui reçoit le moins d’ombre possible au cours de la journée. D’ailleurs, dans les îles (d’où cette plante est originaire) le gel n’existe pas et l’aubergine est vivace ! Si vous avez une aubergine en pot vous pouvez tout à fait lui faire passer l’hiver au chaud et la ressortir au printemps suivant, lorsque les gelées sont terminées.

Il existe de nombreuses variétés d’aubergines, certains fruits étant tout blancs (variété “plante aux oeufs”) d’autres violets ou même jaunes, sans oublier bien-sûr les classiques noirs. On peut trouver également différentes formes allongées ou rondes, et même des mini fruits comme la variété Piccola ou Ophelia (qui sont cependant des hybrides, donc on ne pourra pas en récupérer les graines d’une année sur l’autre)

aubergine noire

Semer l’aubergine

Parce qu’elle a une croissance lente, il est plus facile d’acheter un plant déjà développé en jardinerie. Mais on ne trouve pas beaucoup de variétés dans ces magasins, et souvent ce sont des hybrides. De plus, il n’est pas rare d’avoir des plants souffrant déjà de parasites ou n’ayant pas assez reçu de lumières qui vont se montrer chétifs et qui auront du mal à s’adapter à leurs nouvelles conditions de culture.

Pour ces raisons, je préfère les semer moi-même. Même si c’est plus long, c’est quand-même assez facile à réaliser. Il faut par contre un minimum d’équipement, puisqu’on va la semer à partir du mois de février (début mars pour moi) jusqu’au mois d’avril. Donc, il faudra qu’elles soient chauffées : Pour cela, la mini serre chauffante est un investissement nécessaire (mais j’ai trouvé ça vraiment génial pour semer tous mes légumes en avance).

Pour qu’elles se développent bien, il est intéressant de semer l’aubergine dans une bouteille d’eau ou de lait coupée en deux. Elle aime les sols profonds, aussi on va pouvoir lui éviter un repiquage en la semant directement dans un contenant qui pourra lui permettre d’étendre ses racines. On peut en semer trois par bouteille (à 0,5cm de profondeur) et choisir la plus robuste, celle qui se développe le mieux des trois.

jeune plant aubergine

Jeunes plants d’aubergine

La température doit être supérieure à 20° pour que les graines germent et que les plantes se développent, d’où l’intérêt d’avoir une petite serre chauffante que l’on placera près d’une fenêtre. Lorsque les plantules ont quelques feuilles, ne pas hésiter à les sortir au soleil hors de leur serre lorsque le temps le permet. Mais pour la plantation à son emplacement définitif, je vous conseille d’attendre une vraie hausse des températures (mi-mai) car j’ai fais l’erreur de les sortir avant cette année et leur croissance a stoppé net. Même s’il ne gèle pas, l’aubergine a besoin de chaleur pour se développer !

Cultiver l’aubergine

Besoins spécifiques

Frileuse, l’aubergine n’aime que le soleil et recevoir beaucoup d’eau pour se développer constamment. On doit lui offrir un emplacement très ensoleillé et parfois tailler la plante : On coupe la tête du plant au dessus de la deuxième fleur pour qu’elle fasse de nouveaux rameaux. On les coupera eux aussi au dessus de la deuxième fleur. Comme ça on peut espérer avoir 10 fruits qui vont bien pouvoir se développer jusqu’à maturité avant la fin de l’été.

Gourmande, elle aime les sols riches et les apports en thé de compost ou en purin d’ortie.

aubergine blanche

Principales sensibilités

Les feuilles de mes aubergines sont mangées ! Il faut dire que la plante est appréciée par les doryphores. Ce sont des insectes voraces qui ont malheureusement peu de prédateurs, même si les coccinelles se chargent de leurs larves. Il existe peu de traitements naturels contre eux, le plus efficace étant encore le ramassage à la main. Pour éviter l’apparition des doryphore, on peut planter des légumes qui les repoussent, comme les haricots ou les pois.

Une poudre blanche apparaît sur les feuilles, malheureusement il s’agit de l’oïdium et le plus sage est d’arracher le plant atteint afin de préserver le reste du potager, car cette maladie peut s’installer sur vos autres légumes : Courgettes, tomates, haricots… Pour éviter sa manifestation (et c’est aussi valable pour le mildiou) il faut bien espacer les plants d’aubergines (50cm) et enlever les feuilles du bas qui traînent par terre. Prendre garde à ne jamais arroser son feuillage.

aubergines violettes

L’aubergine en pot

Il s’agit d’une plante de grande taille qui n’est pas trop recommandée pour les espaces réduits. Mais bon moi l’aubergine j’adore ça, alors ça ne m’a pas empêché d’en planter une sur mon balcon !  En plus, elle pousse vraiment super bien en pot.

Prévoir quand-même un grand pot pour qu’elle soit bien dans ses racines : Le mien fait 35cm de haut pour 30cm de large. Choisir un bon terreau que l’on peut couper avec du compost, apporter régulièrement du thé de compost. J’y apporte aussi une décoction d’ortie diluée à 10 ou 20% quand je n’ai pas de thé, j’essaie de lui en donner tous les 15 jours ou toutes les semaines. Elle se plaira sur un balcon ou une terrasse plein sud, et on veillera à ne pas trop laisser sécher son substrat car elle adore l’humidité (les pots en plastique lui conviennent très bien). Un paillage du pot est le bienvenu pour que l’eau d’arrosage ne s’évapore pas trop vite.

aubergine en pot

Mon jeune plant d’aubergine

Reproduire l’aubergine

On peut bien-sûr récupérer les graines de ses aubergines pour en avoir à nouveau l’année suivante. Mais il doit s’agir de variété ancienne, pas d’hybride car ils peuvent être stériles. S’ils ne le sont pas, les graines donneront une variété qui a été utilisée dans l’obtention de l’hybride, mais vous ne saurez pas laquelle.

Couper l’aubergine en deux dans sa longueur, prélever les graines. Les faire tremper dans l’eau une journée, puis éliminer les graines qui flottent. Celles qui sont tombées au fond peuvent être séchées dans un papier absorbant, puis déposées à l’air libre pendant deux semaines pour qu’elles sèchent.

fleurs d'aubergine

L’aubergine dans nos assiettes

Les bienfaits de l’aubergine

L’aubergine est très riche en antioxydants, avec les avantages qui vont avec et notamment la prévention de certains cancers et maladies cardiovasculaires, et la lutte contre le vieillissement de la peau.  Elle est notamment riche en vitamine B et C.

Riche en fibres, composée d’eau à 92%, elle est très peu calorique et a des vertus diurétiques grâce à une forte teneur en magnésium. On peut donc la consommer sans modération !

 

Cuisiner l’aubergine

L’aubergine fait partie des légumes qui ne peuvent pas être consommés crus. Elle peut être cuite à l’eau, à la vapeur, au four ou encore à poêle. Mais pour cette dernière méthode, il faut savoir qu’elle sera plus grasse car elle a la particularité de boire les matières grasses. Il est toutefois indéniable que cela lui donne un goût délicieux 😉 Comme compromis je précuis mes aubergines 10 minutes à la vapeur et je les termine à la poêle, c’est quand-même gourmand et moins calorique car les légumes ont moins le temps de s’imbiber d’huile.

Elle aime la compagnie des épices : Marier l’aubergine avec le curry, le paprika, le curcuma est une idée très gourmande. Côté aromates elle fera bon ménage avec persil et basilic, mais aussi avec le thym et autres herbes de Provence.

L’aubergine se cuisine en tartes, en terrine (en Provence on l’appelle le Papeton d’aubergines, recette à venir sur mon blog de cuisine !) en poêlées gourmandes.. Elles sont aussi délicieuses rôties au four avec un peu d’ail râpé et de persil. Cuites puis mixées avec des épices, on peut réaliser un délicieux caviar d’aubergines à tartiner sur des petits toasts. Elles peuvent se farcir de viande hachée ou de fromage, se frire en beignets, se mijoter en riste ou en ratatouille en compagnie d’autres légumes du soleil.

L’aubergine peut être un vrai concentré de saveurs si elle est bien cuisinée, c’est une des raisons qui me font attendre l’été avec impatience !

tarte aubergine chèvre

Ma recette préférée de l’été dernier : La tarte aux aubergines et chèvre parsemée de basilic frais


Tags:
6 Comments
  • Avatar
    Aline Boyer
    Posted at 15:54h, 05 décembre Répondre

    Mes plants d’aubergine sont attaqués par des fourmis, et j’ai essayé des tas de choses pour les empêcher de manger les racines, mais en vain ? As tu une solution pour ces vilaines bestioles qui dévorent tout, même mes courgettes ??
    Merci pour ton blog ! Super !

  • Avatar
    Cécile
    Posted at 21:34h, 22 juin Répondre

    La tarte me donne des idées, ça a l’air bien bon. C’est un légume que j’aime beaucoup (sous toutes les couleurs ^^)

  • Avatar
    Nathalie
    Posted at 19:34h, 22 juin Répondre

    Moi qui suis très nulle en semis, je ne me suis pas privée de m’abonner à la NL en espérant bien finir par m’améliorer un jour !!! Je prend note de la recette de tarte car j’aime beaucoup ce légume 🙂
    à très vite !

  • Avatar
    patricia
    Posted at 11:20h, 22 juin Répondre

    moi non plus je n’aime pas sa, mais bon faut réessayer, bisous

  • Avatar
    Kakou
    Posted at 09:16h, 22 juin Répondre

    Un légume que je n’aime pas du tout du coup zhom n’en sème pas !!
    Bisous

  • Avatar
    Dédé dans son Jradin
    Posted at 16:20h, 21 juin Répondre

    Je teste la culture de l’aubergine pour la 1ere année (je n’en mange habituellement pas, un grand tort). J’ai craqué sur l’aspect velours du feuillage sur un pieds vendu de jardinerie. Je vais l’arroser davantage car son pieds reste très trapu et se développe peu (il est en pleine terre). Et puis je reviendrai chercher la recette de tarte aubergine chèvre pour manger la 1ere aubergine.

Post A Reply to Cécile Cancel Reply