C'est l'automne, le potager de balcon fait dodo et je commence à réfléchir à mon potager de 2015 ! Je pense que je vais réutiliser une grosse partie des graines qui me restent de cette année, je ne sais pas encore si je vais me lancer dans de nouvelles variétés. En tous cas, quand on débute en la matière une chose nous saute aux yeux : Sur internet, on trouve des graines classiques, et aussi des graines bio. Mais alors, si on sème des graines pas bio, nos légumes ne sont pas bio non plus ?!

Passons sur le fait que le bio est un label est que l'essentiel pour le jardinier amateur c'est de ne pas utiliser de produits nocifs pour l'environnement et pour sa santé.

graines tomates

Voici la suite et aussi la fin de ces trois articles visant à vous donner 10 conseils pour réussir (ou en tous cas pour améliorer) votre potager de balcon.

Ces 4 derniers conseils sont axés sur l'arrosage des plantes en pot. L'arrosage est vital pour nos plantations, d'autant plus que sur un balcon le soleil fait vite monter la température. Au mois d'aout j'ai tenu mon balcon arrosé absolument tous les soirs pour ne pas le voir dépérir !

Je vous donne des astuces pour économiser cette eau si précieuse pour récolter de bons légumes.

tomates délice du jardinier

Voici trois nouveaux conseils pour mettre toutes les chances de son côté avec la création de son balcon potager. Des petits trucs que j'ai pu apprendre ou constater à travers cette première année de jardinage en pots, qui a été faite de petits succès et aussi d'échecs assez cuisants qui me serviront de leçon pour l'année prochaine ^^.

Pour rappel j'ai publié la semaine dernière trois premiers conseils pour un potager de balcon réussi. Ce que je considère comme réussi, c'est évidemment de cueillir les légumes de sa production, ne pas se ruiner en dépenses inutiles, et aussi penser à la sécurité de ses installations.

Allons-y pour la suite, dans cette seconde partie nous allons nous pencher sur la question du poids de notre potager. Comment alléger un maximum son balcon potager ? 

haricot balcon

Avoir un balcon permet déjà de goûter au plaisir de récolter ses propres légumes frais sans produits chimiques. J'en avais rêvé pendant des mois, et nous avons fini par emménager dans un appartement qui nous le permettait : Un balcon modeste, certes, mais exposé sud afin d'avoir le plus de lumière possible. A partir de là, il n'y avait plus qu'à se retrousser les manches !

Totalement débutante en matière de potager, j'ai énormément appris lors de cette première année de jardinage sur mon balcon. Je tiens vous faire part dans cet article des 3 premiers points qui me paraissent les plus importants pour s'assurer de récolter des légumes, mais aussi pour le faire sans se ruiner ! On ne dirait pas, mais cela peut devenir une véritable dépense si l'on ne fait pas attention.

Ceci est donc la première partie, mes 3 premiers conseils.

  [caption id="attachment_661" align="aligncenter" width="300"]Les débuts de mon balcon potager Les débuts de mon balcon potager[/caption]

Bonjour à tous !

Le mois d'octobre est déjà là et la plupart des légumes ont été récoltés, il est temps pour moi de faire le bilan de ce qui a bien marché et ce qui n'a pas fonctionné sur mon petit balcon. Comme ça je saurai pour l'année prochaine ce qu'il faut refaire et ce qu'il faudra modifier !

Pour ce premier article je dresse le bilan de chaque légume. Mon prochain sera plus général et traitera des bonnes pratiques à mettre en place pour des cultures en pots ayant le plus de chances de réussir.

"La menthe, ça pousse tout seul !" Ce qui est sûr c'est que si elle se plait, cette plante aromatique aime prendre ses aises et produire de nombreuses feuilles parfumées. De culture franchement facile, elle est du genre costaud ! A conseiller aux débutants sans soucis car il est difficile de la faire mourir définitivement. Et pourtant, parfois, la menthe devient franchement moche. Chez moi c'est souvent le cas quand on est en plein cœur de l'été. C'est à la mi-saison, printemps ou automne, que je la trouve la plus belle. Elle prend alors un vert foncé et ses feuilles s'élargissent généreusement, c'est là que l'on en profite le plus, tant pour les yeux que pour les papilles ! Il existe plusieurs variétés de menthe si l'on aime varier les plaisirs : Menthe verte, menthe poivrée, menthe douce, menthe pouliot...

cultiver menthe

Un serpent dans mon jardin ? Pas de panique, c'est peut-être un gentil orvet, qui n'appartient pas à la grande famille des serpents, mais bien à celle des lézards. Chaque année, de nombreux orvets sont tués par des jardiniers qui ne connaissent pas cet animal, qu'ils imaginent dangereux pour eux, leur famille ou leurs animaux de compagnie. Pourtant, l'orvet est loin d'être un danger, c'est un lézard sans pattes tout à fait inoffensif qui ne mord pas et qui n'a d'ailleurs pas de venin. Les enfants les plus téméraires aiment d'ailleurs beaucoup les manipuler, mais doivent faire très attention à ne pas les blesser ! De plus, il est interdit de les tuer, cette espèce menacée par l'Homme est protégée. Pour moi, peu de chances d'en rencontrer sur mon balcon ! Mais j'en ai croisé un en me promenant en forêt, alors ça m'a donné envie de vous en parler.

orvet

Cultiver la coriandre est un plaisir éphémère : En l'espace de quelques semaines, le feuillage si parfumé de ce "persil arabe" ou "persil chinois" laisse place à des graines au parfum encore différent. Si les européens ne l'apprécient pas toujours, la coriandre s'utilise dans de nombreuses recettes asiatiques, mais pas seulement ! C'est un aromate qui se marie avec des préparations chaudes et froides très diverses que les amateurs adorent.

Facile à cultiver, la coriandre aime le plein champ mais s'accommode très bien d'un pot ou d'une jardinière. Sa croissance est rapide, sa montée en graines aussi.

On lit souvent sur internet que lors de sa montée en graines la plante devient nauséabonde, je n'ai jamais observé cela sur les miennes, je trouve que l'odeur est la même quoiqu'un peu plus prononcée. Cette odeur typique dérange les naseaux délicats, mais je pense que c'est plus une question de goûts..

coriandre

D'étranges sillons sur les feuilles de mes salades ! C'est grave ? Oh les vilaines, les mouches mineuses ne sont pas faciles à voir car elles sont furtives et très petites : Maximum 5mm de long. Elles viennent pondre leurs affreux rejetons à l'intérieur des feuilles, entre les deux épidermes, grâce à un tube situé au bout de leur abdomen. Et ce sont eux que l'on détecte en premier : Ils creusent des sillons blancs dans les feuilles, les mines. Il existe plusieurs espèces de mouches mineuses. Chacune a ses petites préférences : La mineuse du poireau, la mineuse de la tomate,  du marronnier... Qui est-elle et quels sont les risques pour mes cultures ?

mineuse salade

Elle peut être pommée, romaine, batavia ou à couper. La laitue se décline en de nombreuses variétés pour des formes, des couleurs, des textures et des goûts pour tout le monde ! Ma catégorie de laitues préférée : La laitue à couper, pour faire durer le plaisir. Cette salade a la particularité de repousser au fur et à mesure que l'on utilise ses feuilles. Ainsi, on en profite un peu plus longtemps.

Théoriquement facile à cultiver, il faut toutefois bien savoir la protéger contre son ennemi juré : La limace !

laitues